2ème édition de la coupe des amis d’Assétou Sangaré : La victoire sportive de la jeunesse

1
assetou
Assétou Sangaré (CASA)

Cette coupe, mise en jeux par le club des amis Assetou Sangaré (CASA) a été organisée par le comité du CASA de Djicoroni Para. La finale a enregistré la présence des responsables dudit club, parti Yèlèma et fans du CASA. Le match a eu lieu sur le terrain du football près du fleuve. Pendant la première mi-temps les deux équipes n’ont pas pu se départager et la mi-temps est sifflée sur un score vierge de zéro but partout. A la reprise aucune des deux formations ne parviennent à prendre le dessus sur l’autre. La partie vit un suspens total, tant pour les acteurs que pour le publique. Ce sont les joueurs de Pays Bas qui vont s’imposer au finish par le score d’un but à zéro (1 – 0). Force est de dire un grand bravo aux pétroliers qui ambitionnent aussi de gagner la coupe. En dehors de la valeur de la coupe il y a eu des récompensassions individuelles deux joueurs ont été primés, le meilleur butteur Eric Koné des pétroliers et le meilleur joueur Zidane de Foulabougou .

Assétou Sangaré est natif d’Hamdallaye détentrice d’une maitrise en Science Économique et Politique ; Marraine du club des amis Assetou Sangaré (CASA), encor non moins secrétaire général du parti Yèlèma.

Selon Assetou Sangaré marraine de la coupe, est très satisfaite de l’accueil chaleureux réservé à elle et à sa délégation, et elle est animée d’un sentiment de joie d’une grande fierté, et de générosité, de voir que la jeunesse est capable de se mobiliser. Très sincèrement si la jeunesse se rapproche, se parle, se comprenne et qu’on se soutienne entre nous jeunes, ça va apporter une autre dynamique au Mali, concernant la chose publique, les mouvements associatifs voire politique a-t-elle dit. Les membres du club des amis Assetou Sangaré dont le sigle est CASA ne doit pas oublier les textes fondamentaux du club et il faut qu’on reste unis pour montrer le côté du bon citoyens que nous sommes dans nos quartiers. Donc d’être une jeunesse responsable, citoyenne, consciente et de toujours être l’exemple dans leur quotidien a-t-elle attiré l’attention. Le CASA existe en quatre quartier sur huit de la commune, donc après avoir couvert tous les quartiers de la commune IV. Elle fera la mise en place de la coordination a-t-elle affirmé. Pour madame Assetou Sangaré la faible représentativité des jeunes et des femmes au niveau des institutions n’est pas une fatalité, dans la mesure ou on peut la remédier, il faut que les femmes comprennent qu’elles ont une responsabilité civique, politique et elles sont contraintes d’assumer, pour ce qui est arriver au Mali d’aujourd’hui, les femmes et les jeunes l’ont compris ; la tendance va changer et on ne va plus s’asseoir et regarder, on s’impliquera d’avantage à t- elle averti. Le changement est possible dans notre pays, il va avoir le changement de mentalité, ça va de soi, cela aboutira au changement réel dans les institutions, dans les prises de décisions, et surtout il faut que les décideurs se battent pour être des exemples. Pour tout ce qui consiste à promouvoir le développement de la commune, elle n’hésitera pas à le faire, très prochainement elle compte mener les activités de ce genre dans les quatre coins de la commune IV a-t-elle conclu. L’initiative a été saluée par Souleymane Kaloga qui assume la fonction du protocole auprès du président de parti Yèlèma. Selon Kadiatiou Cissé chargée des élections, à la coordination d’Hamdallaye, la raison de sa présence à cette finale est de soutenir Assetou Sangaré et le club qui porte son nom. A ses yeux la finale a été une réussite. Il faut que toutes les femmes de la commune essayent d’emboiter les pas à Assetou Sangaré, poursuit-elle. Mohamed Kouyaté l’un des organisateurs de la coupe, pense qu’Assetou Sangaré est l’espoir de la jeunesse de la commune IV.

Par Mamadou D TRAORE

 

PARTAGER

Comments are closed.