2ème Edition «handi-sport» : Korotoumou Coulibaly et Daouda N’diaye alias « Djoni » s’adjugent le trophée

0

«Il n’est point facile de vivre le handicap. Il n’est point aisé de vivre le handicap dans notre pays tant les espoirs sont minces. Très peu de structures administratives et de personnes de bonne volonté soutiennent leur activité». Telle est la vérité du président l’Association Adamadeya Djigui, Ibrahim Kouyaté dit Grand-Griot lors de la 2ème édition «Handi-sport», tenu le 6 avril 2017 sur le terrain de Basketball de Médina-Coura.

La cérémonie était présidée par Bina Sogoba, représentant de l’honorable Karim Keita, en présence du président de l’Association Adamadeya-Djigui, Ibrahim Kouyaté dit Grand-Griot. Il faut dire l’événement était sponsorisé par l’honorable Karim Keita, Dr. Napo Abdoulaye, Water Aid, Unesco, Top froid, les Aéroports du Mali et l’ANPE.

Cette édition, deuxième du genre au Mali rentre dans le cadre la célébration de la journée internationale du travail. Elle a regroupé 10 haltérophiles handicapés dont 3 femmes et 7 hommes. La marraine de l’événement était Mme Keita Aminata Maïga, Première Dame du Mali.

Pour cette compétition, le public qui a massivement effectué le déplacement a eu droit à quelques matches d’haltérophilies handicapés. Il s’agit des poids allant de  65 pour les femmes et 90 pour les hommes.

A l’issue des séances de démonstration, Mme Korotoumou Coulibaly a remporté la première place en série dames et Daouda N’diaye alias «Djoni» s’adjuge le trophée en messieurs. Au chapitre des récompenses, les 1, 2 et 3e ont reçu des enveloppes.

Après la cérémonie, le Président de l’Association Adamadeya Djigui, Ibrahim Kouyaté dit Grand-Griot, a salué le public qui a fait le déplacement pour rehausser l’éclat de l’événement.

«La grande majorité des handicapés sont exclus et confrontés au chômage et attendent la main tendue des décideurs. Je rappelle que le handicap n’est pas synonyme de mendicité. Aujourd’hui, plus que jamais, les handicapés ont besoin de chaine de solidarité pour l’insertion dans la vie active qui tarde à venir», a-t-il déclaré. Et de lancer un appel aux autorités pour un accompagnement conséquent avant de remercier la marraine Mme Keita Animata Maiga, Première Dame du Mali, l’honorable Karim Keita et aux autorités de la commune.

Quant au représentant de l’honorable Karim Keita, Bina Sogoba, il s’est réjoui de l’organisation de cet événement. Il a promis d’accompagner cette belle initiative. Car, dit-il «Handi-sport» est une belle initiative pour lutter contre beaucoup de chose en milieu des handicapés. Elle permettra aussi de soulager les personnes handicapées.

Lassa

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here