3ème édition de la conférence des mines de basket ball à Koumantou : Espoir de Sikasso (Hommes) et le Centre Yeleen Koura de Ségou (Dames) s’adjugent les trophées

0

La ville de Koumantou a abrité du 26 au 28 février dernier, la troisième édition de la Conférence des mines de basketball. A l’issue de la compétition, l’espoir de Sikasso chez les garçons et le Centre Yeleen de  Ségou chez les filles ont remporté les trophées.

La 3ème édition de la Conférence des mines de basketball a connu son épilogue le dimanche dernier sur le terrain de  basket du lycée public de Koumantou. La cérémonie  de clôture était présidée par Housseini Amion Guindo, ministre des Sports, en présence de Virginie Traoré, sous-préfet de Koumantou, de Me Jean Claude Sidibé, président de la Fédération malienne de basketball, de Zan Koné, maire de ladite localité. Plusieurs responsables sportifs de la région de Sikasso étaient aussi présents.

12 équipes étaient au rendez-vous : 6 en basket féminin et 6 chez les garçons. Du côté des filles il y avait Usm de Koutiala, Asck de Koumantou, le centre Yeleen Koura de Ségou, le Tata de Sikasso, Association sportive de Bougouni, Acos de Bamako). En basket masculin : Ciawara de Koutiala,  Asck de Koumantou, Espoir de Sikasso, Ads de Bamako, Ason de Ségou et l’équipe de Yanfolila).

Après les deux premières journées énormément disputées, les finales ont opposé l’Association sportive de la commune de Koumantou (Asck) à l’Espoir de Sikasso chez les garçons ; le Yeleen Koura de Ségou à l’Union sportive de Miniakala (Usm) de Koutiala chez les filles.

Les hommes ont donc entamé la partie avec beaucoup de détermination dans leur jeu et le premier quart-temps a été bouclé sur le score de 9-12 en faveur de l’Espoir de Sikasso.  Au deuxième quart-temps, les Sikassois restent toujours dominateurs et finissent par s’imposer : 26-22 à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les joueurs de Koumantou, pour rattraper leur retard des deux premiers quarts-temps, vont tout mettre en œuvre pour tenter de revenir au score. Malheureusement pour eux, ils ont tombés sur une équipe plus forte. L’espoir finira par remporter les deux dernières quarts-temps et s’impose finalement par 54-48.

Chez les dames, la partie, âprement disputée, a finalement été remportée par les Ségoviennes sur le score de 57-42.

A l’issue de trois jours de compétition, Issa Sylla de l’Espoir de Sikasso et Lalla Traoré de l’Usm de Koutiala ont été désignés meilleur marqueur et meilleure marqueuse avec respectivement 78 et 76 points. Les Filles de Asc de Koumantou et les garçons d’Ason de Ségou ont été désignés équipes fair-play. Le prix de la révélation fille a été décerné à Fatoumata Traoré de Yeleen Koura de Ségou et celui du garçon est revenu à Badra Alou Koné de l’Asc de Koumantou.

Houssein Amion Guindo : “Ce genrede compétition permet de détecterdes nouveaux talents “

“J’ai tenu à accompagner ces conférences de la Fédération malienne de basketball parce que ce genres de compétition permet de détecter des nouveaux talents afin de renforcer nos équipes nationales. Ces conférences auront aussi  l’avantage de renforcer ce qui doit être fait face aux différents rendez-vous au niveau mondial. Je terminerai par remercier la Fédération malienne de basketball et les autorités politiques et administratives de la commune de Koumantou pour avoir organisé un tel rendez-vous. Vivement d’autres conférences “.

 

Me Jean Claude Sidibé : “Je suis comblé de voir cette capacité d’organisation et de mobilisation “

“Je suis aujourd’hui un président comblé de ce que je voie à Koumantou depuis trois jours, de cette capacité d’organisation et de mobilisation et de la qualité des jeux que les enfants nous ont offert depuis trois jours. Je profite de l’occasion que vous m’offrez pour remercier l’engagement du sous-préfet et de tous les habitants de Koumantou à bien organiser cette compétition. Ce que nous avons vu aujourd’hui peut augurer de bonnes choses pour le basket au Mali”.

     Rassemblés par Mohamed TRAORE, envoyé spécial 

 

PARTAGER