3ième à la coupe du monde U-20-2015 : Les Aiglons accueillis en héros à Bamako

0

aiglons-accueilBamako-maliweb.net/- Lundi 22 juin 2015, il est treize heures en heure locale. Dans les différents quartiers de la capitale malienne, on se questionne joyeusement: « iras-tu à la rencontre des aiglons en provenance de la Nouvelle Zélande ? », « oui, et pourquoi pas », répondent jeunes et adultes. A la même heure, à l’aéroport international de Bamakois, on aperçoit une masse de personnes vêtues en vert jaune et rouge pour la plupart. En plus des supporters déjà sur place, des silhouettes en provenance de la ville étaient visibles.

A 13 heures 55 minutes, l’avion transportant les jeunes héros atterrit à l’aéroport international de Bamako-Sénou. Au salon d’honneur, se trouve déjà le ministre de la jeunesse et des Sports, très satisfait, venu manifester sa satisfaction aux garçons et à leur staff d’encadrement. Une fois en contact avec les joueurs, le ministre Housseiny Amion Guindo, souriant, adresse ses félicitations et celles du Chef de l’Etat à l’endroit des héros. Sur place, il leur fait part d’un message : L’Etat offre une somme de 23 millions FCFA à chacun des Aiglons. Message bien accueilli par les bénéficiaires qui ne s’empêchèrent pas d’applaudir le ministre.

De l’autre côté, à l’entrée de l’aéroport, attend une foule de supporters. Là, autour d’une caravane organisée par l’opérateur de la téléphonie Orange-Mali, une foule d’accueillants attend avec empressement d’embarquer les joueurs.

Dès leur sortie du salon d’honneur, les jeunes sont transportés à bord d’un camion mobilisé par Orange-Mali qui est d’ailleurs le sponsor officiel et supporter N°1 du football malien.

A quatorze, la caravane qui a occupé les deux voies des autoroutes sur le trajet, démarre son trajet qui l’a mené jusqu’au stade omnisport Modibo Keïta de Bamako. Pendant près de deux heures de show, les jeunes ont été accueillis avec émotion. Des milliers de bamakois étaient à leur rencontre dans le stade.

Présentés tour à tour par le maître de cérémonie, les jeunes ont écouté les discours d’officiels venus leur affirmer la reconnaissance des autorités et du peuple malien à leur égard.

Pour le ministre Guindo, encore au stade après l’aéroport, le moment est d’exprimer ses reconnaissances de manière étendue et détaillée.

« Nos dignes représentants, nos vaillants fils sont de retour après un sursaut honorifique. Ils sont de retour après avoir honoré le peuple malien. Ils sont hissé le drapeau malien sur le plan mondial du football», s’est réjoui le ministre qui ajoute : « Ils ont évolué avec une ferme volonté de gagner chaque match, ce qui leur a permis de faire ce sursaut d’héroïsme et de bravoure. Je vous félicite, en même temps, j’adresse, au nom du gouvernement et du peuple malien, de vives félicitations à l’encadrement technique de Fagnery Diarra, à la Femafoot pour son constant management. Vous êtes non seulement la seule équipe africaine à se retrouver au rang du 3ième mondial de votre catégorie, mais vous avez aussi avec vous, le trophée de meilleur jour que votre honorable coéquipier Adama Traoré a su décrocher. Bravo ! »

En clair, seulement avec la médaille de bronze et le ballon d’or, cette équipe malienne de juniors, a su offrir un véritablement moment de soulagement aux Maliens dans leur ensemble.

En la présence d’un parterre de supporters habillés en tee-shirt et casquettes à l’effigie Orange-Mali, deux rappeurs maliens, Mylmo et Master soumi, ont eu l’occasion, eux aussi de chanter publiquement leurs singles en rapport avec l’actualité brulante au Mali. Un évènement inédit et même convivial ce lundi ce soir à Bamako.

Si ce n’est seulement ce parcours exceptionnel de l’équipe qui a séduit les Maliens, c’est surtout Adama Traore, Ballon d’Or Adidas qui a brillé en ce jour agréable.

Issiaka M Tamboura (maliweb.net)

 

PARTAGER