41e assemblée générale ordinaire de la fédération malienne de football : Pas de changement d’envergure au sein du bureau exécutif

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

La Fédération malienne de football a tenu son assemblée générale ordinaire le samedi 1er décembre 2012, dans la salle de conférence du Patronat, à Hamdallaye Aci 2000. L’ouverture des travaux a été présidée par Boubacar Traoré, représentant le ministre de la Jeunesse et des sports du Mali.

Hammadoun Kola Cissé, Président FMF

Avant l’ouverture des travaux, le représentant du ministre de la Jeunesse et des sports, Boubacar Traoré, a mis l’accent sur les difficultés financières que traverse la Fédération. Il a aussi laissé entendre que l’appui de son Département ne va pas faire défaut afin que notre sport-roi se hisse au plus haut sommet. La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence des délégués des ligues régionales et du district de Bamako. Le 5e adjoint du maire de la commune 4, qui est aussi le chargé de la Jeunesse et des sports de la mairie, Issa Sidibé, après avoir souhaité la bienvenue aux participants dans sa commune, a noté que le Mali doit rester sur la lancée de la bonne prestation des Aigles à la Can 2012. Il a appelé les uns et les autres à élaborer un projet à hauteur de souhait, pour l’évolution du football malien. Hammadoun Kolado Cissé, président de la Fédération malienne de football, a axé son intervention sur le bilan obtenu par son bureau. Certes encourageant, avec la qualification des équipes senior et junior à la phase finale de leur catégorie. De même, il a affirmé que la troisième place obtenue  par les Aigles du Mali à la Can 2012 est aussi le meilleur classement enregistré par l’équipe nationale depuis Yaoundé 1972.
Après cette échéance, les Aigles occupent la 3e place en Afrique et la 17e place au monde. Sur le plan national, la bonne organisation du championnat national a permis au Mali de se positionner au top 6 au plan africain. Le Mali a bénéficié aussi du quota des 4 clubs en compétitions africaines, après la participation du Djoliba Ac, du Stade, du Cob et de l’As Réal l’année passé où c’était la première fois pour ce quota de 4 clubs. Il a rappelé la formation de plusieurs entraîneurs maliens en licence B Caf, et celle des arbitres qui dirigent le championnat national. En dépit du bon résultat obtenu, il reste quand même prudent, puisque les Aigles seront suivis de très près par leurs supporteurs. Un bon résultat s’impose donc à la Can 2013 qui pointe à l’Horizon. De sources concordantes, il n’y a pas eu de grands changements notables au niveau des membres du bureau exécutif. De même, une participation honorable des équipes maliennes en compétitions africaines a été à l’ordre du jour.
Yacouba TANGARA

 
SOURCE:  du   3 déc 2012.