4è journée de la coupe CAF : Le Djoliba se qualifie, le Stade patauge

0

Le week-end passé, les stades du continent vibraient au rythme de la   coupe CAF. Nos deux représentants en coupe de la Confédération Africaine de Football, le Djoliba Athlétic Club et le Stade malien de Bamako étaient en déplacement et  ont eu des fortunes diverses.

Photo: L’Essor

Si les rouges de Hérèmakono ont déjà les deux pieds en demi-finale de la coupe de la CAF, tel est loin d’être le cas des  Blancs de Sotuba qui ont mordu la poussière à Dolisie et n’ont plus leur destin entre leurs mains.

A Casablanca, au stade Mohamed V, les rouges de Bamako qui se déplaçaient avec 7 points déjà dans leur besace ont débuté la rencontre sans pression. En bon technicien, le coach des rouges, Alou Badra Diallo Conti, et ses poulains ont laissé l’initiative aux Marocains sachant bien qu’ils avaient en face une équipe technique. Il a mis un système défiant les Wydadis sur leurs propres installations.  C’est à la suite d’une action anodine que  le milieu buteur des rouges Alou Bakayoko ouvre le score. Dos au mur, les Marocains étaient contraint de réagir : ils établissent la parité quelques minutes seulement après. En seconde période, les protégés du président Karounga Keita prennent les choses en main n’eût été la maladresse du jeune Samba Diallo qui – servi par Alou Bakayoko sur un plateau d’or – trouve le moyen de rater un but tout fait. C’est le meilleur buteur du club de Hèrèmakono Boubacar Bangoura qui, d’un retourné acrobatique, marque le deuxième but des rouges les propulsant du coup en demi-finale de la coupe de la CAF.

Quant aux blancs de Sotuba qui étaient du côté de Dolisie pour affronter les Léopards de la localité, ils nous ont ramené un cuisant et amer but qui comprimait leur chance dans la suite du tournoi. Les poulains d’Emmanuel Souloy n’ont plus leur chance entre leurs mains et après quatre journées, les blancs de Sotuba restent scotchés à 2 points. Malgré les énormes moyens mis à la disposition de cette équipe, elle n’arrive toujours pas à prendre le chemin de la victoire. Le détenteur du trophée de l’édition 2009 patauge toujours dans le bourbier de Sotuba. Le moins que l’on puisse dire est que les joueurs du président Boukary Sidibé Kolon doivent tout mettre en œuvre afin de remporter les deux derniers matchs et compter sur une défaite des Congolais D’AC Léopards afin d’avoir une place au soleil en se qualifiant pour les demi-finales de la coupe CAF. Une mission commando attend donc les protégés d’Emmanuel Souloy. Une mission qui nécessite le dévouement et l’abnégation de tout le groupe.

Moussa Samba Diallo

PARTAGER