4ème Edition de l’Afrobasket U16 Garçons, Bamako 2015 ; L’Egypte sacrée Championne d’Afrique. Le Mali termine à la deuxième place du podium

0
L'équipe d'Egypte
L’équipe d’Egypte

C’était en présence du Premier ministre, Modibo Kéïta. Lequel était accompagné par plusieurs membres du gouvernement dont le ministre des Sports Housseini Amion Guindo. Plusieurs personnalités du basketball africain étaient également au rendez-vous. Sans oublier les différents groupements de supporters des Aigles du Mali. Et, c’est devant tout ce beau monde que l’Egypte s’est adjugé le trophée en s’imposant difficilement devant les Aiglonnets du Mali (64-63). Ainsi, le Mali termine à la deuxième place du podium et est qualifié pour la prochaine Coupe du Monde de la catégorie en Espagne.

L'équipe du Mali
L’équipe du Mali

L’équipe nationale cadette du Mali est classée deuxième de la quatrième édition du championnat d’Afrique de basketball U16 garçons que notre pays a abritée. En effet, elle s’est inclinée en finale face à l’Egypte (63-64), le samedi dernier au Palais des Sports de Bamako. Les cadets maliens ont très mal débuté cette rencontre face à une équipe égyptienne bien en place. Visiblement crispés,  ils ont été très maladroits en début de partie. La preuve est que le capitaine Abdoul Karim Coulibaly et ses coéquipiers ont été incapables de contrer les assauts égyptiens dès l’entame du jeu. Pire, ils n’ont marqué aucun point durant les cinq premières minutes de la rencontre. Avec ce début difficile des nôtres, les Pharaons cadets ont dominé logiquement le premier quart temps (12-6).

Lors du deuxième quart temps, les cadets maliens continuèrent à se montrer très fébriles sur les rebonds offensifs et défensifs ainsi que sur les lancers. Néanmoins, ils réussirent à réduire l’écart (23-19). Score à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les protégés du coach Zoumana Coulibaly rehaussent leur niveau de jeu, mais perdent également au troisième quart temps avec toujours ce même 4 points de retard (38-34).

Chauffés à blanc par un public bouillant, les Aiglonnets du Mali  parvinrent à bousculer l’Egypte lors du quart temps de la vérité. Ils imposent un jeu très agressif  aux  athlétiques pharaons cadets et arrivent à renverser la tendance lors des deux dernières minutes de la partie. Très expérimenté, le  coach égyptien, Jeme Branislav repositionne sa défense. Toute chose qui  obligea  les joueurs maliens à essayer des shoots de loin  sans succès. Et dans les ultimes secondes de la rencontre, les Pharaons cadets  bénéficient de deux lancers et remportent in extrémiste  la partie (64-63). Pour le sélectionneur national des Aiglonnets du Mali, Zoumana Coulibaly, c’est l’excès de détermination qui a été fatal à ses hommes. “Je félicite mes joueurs. Ils se sont vraiment donnés à fond et étaient motivés pour offrir ce trophée au peuple malien.  Mais c’est l’excès de décision qui a fait qu’ils ont mal entamé la rencontre. Nous avons vraiment été mauvais aux deux premiers quart temps. Nous avons raté beaucoup de shoots et cela a rendu difficile le reste de la rencontre pour nous “, a-t-il indiqué.

Toutefois, le Mali accompagnera l’Egypte à la prochaine coupe du monde de la catégorie prévue dans un an en Espagne.

 

Le président de FIBA-Afrique Hamane Niang absent

Le président de FIBA-Afrique, notre compatriote Hamane Niang, non moins Vice-président de FIBA-Monde, était le grand absent de cette 4ème édition de l’Afrobasket U16 Garçons, tenue du 30 juillet au 8 août, à Bamako.

 Selon nos sources, l’absence de l’ancien ministre des Sports et l’ancien président de la Fédération Malienne de Basket-ball s’explique par le fait qu’il était invité en Afrique du Sud pour prendre part au Camp de basket-ball FIBA-Afrique. Après, il s’est rendu aux Etats-Unis pour le Spécial Olympic pour les handicapés.

A.B. HAÏDARA

Les coulisses

Et de trois pour l’Egypte

Avec un jeu très athlétique, l’équipe nationale cadette de l’Egypte composée de joueurs de très longues tailles s’est hissée sur le toit de l’Afrique. Réputés tout au long du tournoi, les Pharaons cadets soulèvent, pour la troisième  fois, ce trophée continental tant convoité. A titre de rappel, les deux premières éditions de l’Afrosbasket U16 garçons ont été  remportées par les égyptiens.

 

L’Algérie sur la troisième marche du podium  

Après sa victoire sur l’Angola (45-37) lors de la petite finale (match de classement), l’Algérie  s’est hissée à la troisième place  du podium.  Du coup, elle a été récompensée par les médailles en bronze.  Une belle performance pour les fennecs cadets qui terminent le tournoi en beauté. Notons que c’est toute première participation de l’Algérie dans cette compétition organisée par FIBA-Afrique.

 

Les cadets maliens  acclamés

Malgré leur défaite en finale, les Aiglonnets du Mali ont  été fortement acclamés. Le public sportif malien a témoigné de toute sa fierté et de sa reconnaissance au coach Zoumana Coulibaly et à ses protégés.  Du Palais des Sports à leur hôtel, c’était des tonnerres d’applaudissements pour le capitaine  Abdoul Karim Coulibaly et ses coéquipiers.

 

L’Angola se contente du trophée Fair-play

Détenteur du trophée de la 3ème édition de l’Afrobasket U16 Garçons, l’Angola s’est contenté de la 4ème place  au classement général. C’est à la surprise générale que l’équipe angolaise  a été battue par l’Algérie lors du match de classement. En plus de la 4ème place, l’Angola a été désignée l’équipe Fair-play du tournoi. Le trophée a été remis au capitaine de l’équipe par la Vice-présidente du Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM) Mme Sangaré Aminata Kéïta.

 

Silence de mort au Palais des Sports

Jusqu’au coup de sifflet final, les supporteurs maliens croyaient à la victoire des cadets maliens. Malheureusement, leur espoir ne sera pas réalisé puisque l’Egypte marque à 5 secondes de la fin. Ce fut un silence de mort au Palais des Sports. Dirigeants, joueurs, journalistes, supporteurs … personne ne pouvait imaginer cette fin de match. Même les différentes personnalités présentes à commencer par le Premier ministre, Modibo Kéïta. “C’est dommage qu’on perde cette finale. Mais, il faut encourager les joueurs et leur encadrement pour cette belle performance. C’est dur, mais il faut accepter” nous a confié un ministre de la République.

 

Sécurité renforcée

Pour cette finale de l’Afrobasket U16 Garçons placée sous la présidence du Premier ministre Modibo Kéïta, la sécurité au niveau du Palais des Sports a été renforcée. L’accès à la salle était très difficile puisque toutes les mesures sécuritaires avaient été prises pour que cette finale puisse se dérouler sans incident.   En plus des agents de sécurité (police et garde nationale) d’autres agents étaient en civil pour contrôler l’accès de la salle. Dieu merci, l’événement s’est terminé sans aucun problème.

 

5 000 FCFA 

C’est la modique somme remise à chaque journaliste sportif présent à la finale de l’Afrobasket U 16 Garçons comme frais de transport. Et c’est tout. C’est la récompense des reporters sportifs durant une semaine de compétition. Certains confrères n’ont pas hésité à manifester leur mécontentement. Selon nos sources, un budget n’était pas prévu pour assurer la couverture médiatique de ce grand rendez-vous du basket-ball africain. Il faut reconnaitre que nos confrères se sont contentés d’un simple patté durant ce tournoi. D’ailleurs, tout le monde n’y avait pas droit.

Rassemblés par A.B. H et S.I.C

PARTAGER