4ème journée des éliminatoires de la CAN 2015 : Les Aigles du Mali compliquent leur qualification

7

Battus hier par l’Ethiopie (3-2) les Aigles du Mali ont compliqué leur qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Maroc 2015. Il faut obligatoirement gagner les deux prochaines rencontres face au Malawi et l’Algérie en novembre prochain

Mali : Les 26 Aigles de Kasperczak pour les préparatifs de la CAN 2015
Les aigles du Mali

Cette quatrième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015 a été une journée de surprise. Après la belle victoire des Aigles du Mali, samedi 11 octobre, à Addis Abeba (2-0) tout le monde croyait à une autre victoire. Mais, ce match a tourné à la faveur de l’Ethiopie. Cette équipe éthiopienne très engagée a finalement décroché sa première victoire de ces éliminatoires.

Hier, au Stade du 26 Mars de Yirimadio, les poulains de Henry Kasperzack, sans Seydou Kéïta, ont été surpris par cette équipe éthiopienne, qui n’avait rien à perdre. Ils ont tout fait pour gagner cette rencontre très décisive. Malheureusement, Fousseini Diawara et ses coéquipiers ont perdu sur le score de 3 buts à 2. Une victoire qui fait du bien aux Ethiopiens. Pour les Aigles du Mali, ce fut une désillusion totale à la fin du match. Cette défaite complique davantage la qualification des Aigles à la phase finale de cette CAN. C’est avec un grand regret que les supporters des Aigles du Mali sont rentrés chez eux, hier.

Il faut donc attendre les deux prochaines rencontres des Aigles face au Malawi et l’Algérie en novembre prochain. Les poulains de Kasperzack seront en déplacement le 15 novembre pour affronter le Malawi avant de recevoir à Bamako l’Algérie, le 19 novembre. A ce stade, les Aigles du Mali comptent six points tandis que l’Ethiopie empoche ses trois premiers points.

A.B. HAÏDARA

 

IBK était à Kabala avant le match pour apporter son soutien aux Aigles du Mali

IBK était à Kabala avant le match pour apporter son soutien aux Aigles du Mali

Quelques heures avant le coup d’envoi du match d’hier face à l’Ethiopie, le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta s’est rendu au Centre sportif de Kabala. C’est aux environs de 14 heures que le cortège du Chef de l’Etat a fait son entrée à Kabala. Il a été accueilli par le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo accompagné, pour la circonstance du président de la Fédération Malienne de Football, Boubacar Baba Diarra et du 1er vice-président chargé de l’équipe nationale, Boukary Sidibé dit Kolon. On notait également la présence massive des journalistes sportifs. L’Union nationale des supporters des Aigles du Mali (UNASAM) était aussi présente pour réserver un accueil chaleureux à IBK.

 

Le Président IBK était venu à Kabala pour encourager les Aigles du Mali face à l’Ethiopie.   Il avait un seul message : défendre le drapeau national dignement. “Je suis très content de cette visite. J’ai dit aux joueurs que le football n’est plus un amusement. C’est devenu une affaire nationale. J’ai constaté que ces joueurs se battent pour leur pays. C’est pourquoi, j’ai décidé personnellement de déjeuner avec eux afin de les encourager à aller plus haut. Ils ont nos bénédictions” dira le Chef de l’Etat à la presse.

 

 

Pour immortaliser l’événement, le Président de la République a fait une photo de famille avec les Aigles du Mali et leur encadrement technique notamment Henry Kasperzack. En l’absence du Capitaine Seydou Kéïta pour cause de blessure, le défenseur Fousseini Diawara a, au nom de l’équipe offert, un jeu de maillot au Chef de l’Etat et au ministre des Sports Housseini Amion Guindo. Il s’agit des maillots signés par tous les joueurs.

A.B. HAÏDARA

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. sois pas negatif mon cher;il est mieux pour toi de t’interesser au foot pour connaitre les actualités de tes joueurs au lieu de faire le malin profand.

  2. L’Ethiopie était tellement médiocre , malgré leur médiocrité ils ont battu le Mali . Peut être que la visite à kabala était poisseuse ???

  3. c'est pas la fin du monde,il faut reconnaitre que les enfants ont bien joues,a mon avis c est le staff technic qui n a pas su gerer le match,nous avons une bonne equipe ,cette defaite va nous permettre de faire quelques retouches qui sont necessaires,continuons d encourager nos aigles,l'espoir est tres permis.vive le aigles, vive le Mali.

  4. De grâce laisser seydou tranquille il est venu joué pour le Mali blessé pour le Mali vous êtes même pas capable de lui souhaiter meilleur santé en plus tu veux l’accuser quel manque de reconnaissance .Le Mali n’avancera pas juste a cause des gens comme toi. Tu fais pitié toi et les autres qui font comme toi malheurs a vous .

  5. Peut-on savoir de quelle blessure souffrent Seydou Keita et Ckeick Diabaté? Leur état me rappelle un certain Salif Keita à Yaoudé en 1972 quand le Mali était aux portes du bonheur mais dans une situation critique. Bravo aux jeunes qui ont mouillé le maillot hier mais la chance est le second Dieu du foot. Un petit quelque chose manque à notre jeune équipe. Si on opte pour l’offensive, la defense faiblit. Et le cas contraire, les critiques fusent de tous les côtés. En vérité, “quand on est pourchassé par un lion, on ne peut que faire ce qu’on peut avec ses pieds”. Encore merci. Nous mettre au dessus de la deception, c’est devoir encourager les jeunes. Nous oublions que les Ethiopiens étaient là pour gagner aussi. Bravo à eux. Vive les AIGLES. VIVE LA REPUBLIQUE

Comments are closed.