6eme édition du festival international Sida-foot : Boubacar Baba Diarra très ému en remettant le trophée de reconnaissance à la famille de feu Kola Cissé pour services rendus au football malien

0
cadeau d'encouragement. Mohamed Traoré 6eme édition du festival international Sida-foot
Boubacar Baba Diarra remettant le trophée de reconnaissance à la famille feu Kola Cissé

Après les étapes de Ségou, Sikasso et Kayes, la 6ème édition du Festival international Sida-Foot a connu son épilogue, le dimanche 26 juin dernier, à travers un match de gala. L’événement s’est déroulé au Stade Omnisports Modibo Kéïta dans une ambiance festive avec la participation de plusieurs stars du football africain dont Seydou Kéïta, Abdou Traoré, Mohamed Traoré, Bertrand Traoré du Burkina Faso, Adama Traoré (Aston Villa) et son frère Mohamed Traoré, Paul Kéïta, Amary Daou… D’autres joueurs des Aiglons du Mali, à l’image de Falaye Sacko, Aly Mallé, Sékou Koïta, Samuel Diarra, Abdoul Karim Danté étaient également au rendez-vous.

Placé sous la présidence de Boubacar Baba Diarra, président de la Fédération malienne de football, cet événement a tenu toutes ses promesses. Malgré le mois béni de ramadan et la Coupe d’Europe qui se déroule actuellement en France, le public sportif  a répondu massivement pour soutenir cette belle initiative. En plus de l’animation de l’Union nationale des associations des supporters des Aigles du Mali (Unasam) avec à sa tête Cheickna Demba, les humoristes Koman Coulibaly, Guimba junior et Yaro ont tenu en haleine le public.

S’agissant du match de gala, il a opposé l’équipe Sida-Foot composée de certains anciens joueurs des Aigles du Mali et de l’étranger à celle de la sélection nationale. L’ancien capitaine de l’équipe nationale, Seydou Kéïta, a joué les 30 minutes de la deuxième mi-temps. A travers des gestes techniques de très haut niveau, l’ancien joueur du FC Barcelone, de Séville et de l’AS Roma a démontré qu’il peut encore faire quelque chose sur un terrain de football. Score final : 4 buts à 2 pour la sélection nationale. Les deux buts de l’équipe Sida-Foot sont l’œuvre du joueur de Chelsea, Bertrand Traoré, très fier de participer à cette édition de Sida-Foot.

Les organisateurs ont mis l’occasion à profit pour remettre des distinctions à la mi-temps. Il s’agit du trophée de reconnaissance à la famille de feu Hammadoun Kolado Cissé, ancien président de la Fédération malienne de football (2009 – 2013), décédé, le 27 juillet 2015, des suites d’une maladie. Ce Ciwara a été remis à l’un des fils du défunt par le président de la Fédération malienne de football, Boubacar Baba Diarra, très ému. “J’ai hautement apprécié ce geste de Sida-foot du fait des grands services rendus par Hammadoun Kolado Cissé dans le cadre du développement du football malien. Il faut rappeler que feu Kola Cissé est resté au service de notre football de 1982 jusqu’à sa mort. Et il n’a ménagé aucun effort pour rendre ce football performant. Un adage de chez nous ne dit-il pas que pour mieux gérer l’avenir il faut se ressourcer dans le passé ? C’est en cela que j’encourage Sida-foot à renouveler l’initiative que nous sommes prêts à accompagner” a déclaré le premier responsable de l’instance dirigeante du football malien.

 

Le Président Diarra de préciser que le festival Sida-foot est une belle initiative qu’il faut soutenir et accompagner. “De notre point de vue, ce festival s’inscrit dans la stratégie de lutte contre la pandémie du Sida dont l’une des cibles est la jeunesse et le football peut pleinement jouer un rôle dans cette stratégie de lutte compte tenu de sa capacité à rassembler les jeunes. C’est aussi une occasion de retrouvailles entre joueurs de différentes générations et de fraternisation entre eux” a-t-il conclu.

Il faut rappeler que des Ciwara ont été aussi décernés à d’autres joueurs qui ont contribué à la promotion du festival Sida-foot, à l’image de l’ancien capitaine des Aigles du Mali, Soumaïla Coulibaly et Mohamed Traoré. En tant que sponsor officiel de l’événement, Orange-Mali a reçu un Ciwara. Ce trophée a été remis à Badara Sangaré de Orange-Mali par Bouba Fané, l’initiateur du projet. En tout cas, Sida-foot fait son bonhomme de chemin et l’édition 2016 de ce festival restera gravée dans la mémoire collective.

                                A.B. HAÏDARA

PARTAGER