7eme édition du tournoi ouest africain de football des sourds : Le Nigeria s’adjuge le trophée

0

Bamako a abrité, du  6 au 12 mai dernier, la 7ème édition du tournoi ouest africain de football des sourds dont l’objectif était de donner aux sports des personnes- handicapées un rôle important dans la promotion et le développement des capacités d’intégration, d’amitié et de solidarité dans l’espace Cedeao.

La cérémonie de clôture de cette 7ème édition du tournoi ouest africain de football des sourds était présidée par Youssouf Singaré, chef de Cabinet du ministère des Sports, en présence de Colonel major Drahamane Diarra, président du comité de pilotage du tournoi, de Amuday Youssouf Ibrahim, président de l’Union ouest africaine de football des sourds, de Nouhoum Keita, président de l’Association malienne de sports pour déficients auditifs et de plusieurs responsables sportifs du pays.

Débuté le samedi 6 mai 2017, le tournoi a regroupé 7 pays de l’Afrique de l’Ouest : Le Nigeria, la Gambie, le Niger, la Côte d’Ivoire, la Sierra Leone, le Libéria et le Mali. Après six journées de compétition entre les différentes équipes, la finale a opposé l’équipe nationale du Mali à celle du Nigeria.

Les poulains de Djibril Dramé avaient entamé la rencontre avec beaucoup de détermination et de combativité. A la dixième minute du jeu, sur coup franc, Seydou Sissouma ouvre le score pour le Mali. Après ce but, la ligne défensive malienne ne respire plus devant les offensives des visiteurs.

A la 52è minute, suite à une de ses occasions, l’attaquant nigérian, Adeola Adegoké, égalise pour son équipe. Quelques minutes après, plus précisément à la 73è minutes, Adamu Suleman double la mise pour les Super Eagles. Finalement, la rencontre s’est terminée sur ce score de 2-1.

A la fin de la rencontre, le président du comité de pilotage de l’événement, colonel major Drahamane Diarra, a souligné qu’en acceptant d’organiser ce tournoi, le Mali a décidé de donner aux sports des personnes handicapées un rôle important dans la promotion et le développement des capacités de l’intégration, d’amitié et de solidarité entre les pays de la Cedeao. “Pendant une semaine, dans un élan fraternel, nos athlètes se sont affrontés, pour gagner la bataille du développement des sports des personnes handicapées dans une discipline sportive, comme le football, afin de magnifier la pratique du sport en général pour toutes les personnes, quel que soit le niveau de handicap”, a-t-il conclu.                                         M.TRAORE

 

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here