85ème Congrès de la Fédération Internationale des Echecs à Tromso, en Norvège Ibrahim Konaté dit “Blanblan” n’est plus membre du comité exécutif par la faute de la fédération malienne du jeu d’échecs

1

Le 85ème Congrès de la Fédération Internationale du jeu d’Echecs s’est tenu du 1er au 14 août à Tromso, en Norvège. Au cours de cette rencontre, le président sortant, le Russe Kirsan IIymzhinov a été réélu par 110 voix pour un nouveau mandat de 4 ans contre 61 voix pour son adversaire, Garry Kasparov, ex-champion du monde. Le hic est que notre compatriote Ibrahima Konaté dit Blanblan n’est plus membre du comité exécutif de l’instance dirigeante du jeu d’échecs. Selon nos sources, sa candidature n’a pas été soutenue par la Fédération Malienne du Jeu d’Echecs, absente du Congrès. Elle a préféré soutenir l’Algérie à travers une procuration.

 

85ème Congrès de la Fédération Internationale des Echecs à tromso, en Norvège
Ibrahima Konaté dit Blanblan

C’est la ville de Tromso, en Norvège qui a abrité, du 1er au 14 août les travaux du 85ème Congrès de la Fédération Internationale d’Echecs. Plusieurs pays africains étaient présents à ce grand rendez-vous. Malgré l’absence des délégués de la Fédération Malienne du Jeu d’Echecs, Ibrahim Konaté plus connu sous le nom de “Blanblan” a effectué le déplacement. En tant que membre, il a donc participé à la réunion du comité exécutif et aux différentes sessions de l’Assemblée générale de l’instance dirigeante du jeu d’échecs mondial.

 

La particularité de ce congrès était l’élection d’un nouveau président à la tête du comité exécutif ainsi que le renouvellement de toutes les instances pour un mandat de quatre ans. Ainsi, deux candidats étaient dans la course. Il s’agit du président sortant, le Russe Kirsan IIymzhinov et l’ex-champion du monde, Garry Kasparov. Au finish, les délégués ont réaffirmé leur soutien au président sortant Kirsan pour un nouveau mandat de quatre ans. Il a obtenu 110 voix contre 61 voix pour Kasparov.

 

Le hic est que notre compatriote Ibrahim Konaté dit “Blanblan” n’est plus membre du comité exécutif de la Fédération Internationale du jeu d’Echecs. Selon nos sources, sa candidature n’a pas été soutenue par la Fédération Malienne du Jeu d’Echecs. On ne sait pourquoi ? Mais tout porte à croire que la fédération avait déjà envoyé une procuration pour soutenir la candidature de l’Algérien, Lakhdar Mazouz au poste de député-président de la zone Afrique. Ibrahim Konaté qui figurait depuis fort longtemps au comité exécutif de la Fédération Internationale d’Echecs était tout simplement très surpris d’être lâché par son propre pays.

 

Joint au téléphone hier, le Secrétaire général de la Fédération Malienne du Jeu d’Echecs, Abdoulaye Coulibaly a effectivement reconnu que son instance avait envoyé une procuration. «On ne savait pas que notre compatriote allait participer au congrès mondial. C’est tout» a-t-il précisé.

 

Candidat à sa propre succession, il a été largement battu par un Mauritanien. “Cette situation doit nous interpeller tous qu’à l’appel du Mali, les fils du pays doivent taire leurs rancœurs pour défendre la patrie. Un membre élu au sein de la plus haute instance d’une fédération est à l’honneur du Mali” nous a confié un dirigeant sportif. Quant à Ibrahim Konaté, il précisera tout simplement : “je remercie les autorités maliennes et toutes les bonnes volontés qui m’ont permis d’être au Congrès mondial en Norvège et de tirer les leçons pour l’avenir et la promotion du jeu d’échecs au Mali”.

B. HAÏDARA

PARTAGER

1 commentaire

  1. Si ces faits sont avérés exacts, Abdoulaye COULOUBALY a fait un véritable examen de Bougouni à Blanblan(i tè gagné-ntè gagné).Il a la médaille d’or en “Hassidiya” ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Comments are closed.