8è journée : Le Djoliba sous la menace de la J. A.

0
3

La huitième journée du championnat national débute aujourd’hui avec la rencontre entre le Stade malien de Bamako et le Nianan de Koulikoro. C’est un match très important pour les Blancs, surtout quand on sait que les pensionnaires de Sotuba ont perdu leurs deux derrières rencontres face, respectivement à la J. A. et au Djoliba par le score identique de 0-2.

Les Blancs ont forcement besoin d’une victoire pour se relancer puisqu’ils comptent déjà 6 unités de retard sur la tête du classement. En analysant les deux précédents matches du Stade malien, on trouvera que les Blancs se créent d’énormes occasions par rapport à leurs adversaires, mais manquent de concentration devant les buts adverses. Pour gagner cette rencontre Bakary Coulibaly et ses coéquipiers doivent montrer un autre visage être plus réalistes en attaque. Jusqu’à présent rien n’est perdu pour les pensionnaires de Sotuba, d’autant qu’il reste encore 23 journées à jouer comme le rappelait le coach stadiste, Abdul Razak après la défaite contre le Djoliba : « Il reste 23 journées à jouer et des points à prendre et nous allons nous battre pour gagner les prochains matches et rester en contact avec la tête de peloton », avait dit le technicien ghanéen. Mais les Koulikorois ne vont pas se présenter en victimes expiatoires et chercheront à enfoncer un adversaire en plein doute. La seule vérité qui vaille donc sera celle du terrain.

En deuxième heure, les Onze Créateurs affrontent la J. A. dans un match très important et très attendus par les supporters des deux équipes. La Vielle Dame se trouve dans une bonne position au classement, deuxième derrière le Djoliba et va tout faire pour poursuivre sur cette lancée. Rappelons que la J. A reste sur deux belles prestations contre le Stade malien de Bamako et le Stade malien de Sikasso (2-0). Si les joueurs de Guéladio Nango l’emportent, ils prendront provisoirement la tête du peloton avant la rencontre du Djoliba qui se déplace à Koulikoro pour affronter le CSD. Battus 2-1 par l’ASKO lors de la précédente journée, les Onze créateurs ont impérativement besoin de points pour se relancer. C’est dire que les joueurs de Niaréla donneront tout ce qu’ils ont dans les trippes pour obtenir au moins le partage des points. Boubacar Bamba et ses coéquipiers sont en quête de leur deuxième victoire après leur succès de la 3è journée contre le Réal (1-0). Rappelons que lors du championnat précédent, sur les deux confrontations entre la J. A et les Créateurs, la Vieille Dame a totalisé quatre points (une victoire et un nul). Demain, le CSK sera face à l’ASB. Une rencontre très importants pour les Centristes humiliés la semaine dernière par le Sigui de Kayes (3-0 au stade Abdoulaye Macoro Sissoko).

Quant à l’ASB, 10ème du classement avec 9 points, elle doit aussi serer la ceinture pour gagner ce match en vue de rester en contact avec la tête du peloton. Lors de l’exercice écoulé, les Bamakois ont défaits par le Centre aussi bien à l’aller qu’au retour (3-1 et 2-1). Même si beaucoup d’eau est passé sous le pont depuis, le CSK abordera la confrontation avec les faveurs du pronostic face à une ASB qui peine à retrouver ses marques. En deuxième heure, l’ASKO reçoit le Stade malien de Sikasso. Là aussi la rencontre s’annonce intéressante puisqu’elle met aux prises le neuvième du classement (ASKO) et le dernier (Stade Malien de Sikasso). L’ASKO a eu un début du championnat un peu difficile avec beaucoup de matches nuls. Mais les joueurs de Korofina semblent avoir désormais retrouvé la bonne carburation comme on s’en est aperçu lors de leur dernière sortie contre les Onze créateurs (2-1). Si les joueurs de Alassane Barry continuent sur cette lancée, ils peuvent parfaitement obtenir les trois points, demain face aux joueurs de la capitale du Kénédougou.

Des Stadistes qui ont déjà le dos au mur et qui ne comptent que 2 points après 7 journées de débats. Les Sikassois ont donc intérêt à changer de fusil d’épaule. Vendredi le CS Duguwolofila reçoit le Djoliba au stade Mamadou Diarra H. de Koulikoro. Le Djoliba est sous la menace de la J. A. et n’aura pas droit à l’erreur, au risque de perdre son fauteuil de leader du classement. Après la victoire contre le Stade malien de Bamako, le coach Alou Badra Diallo avait mis ses joueurs en garde contre tout relâchement. « Nous avons 6 points d’avance sur le Stade malien de Bamako, mais rien n’est encore acquis. Il faut continuer à travailler pour espérer préserver cet acquis le plus longtemps possible. Le faite qu’on a gagné ce match ne signifie pas automatiquement qu’on a gagné le titre. Nous allons continuer à préparer les autres matches comme on l’a fait pour cette rencontre », avait affirmé le technicien de Hèrèmakônô. Le même vendredi, le Sigui sera l’hôte de l’AS Police à Kayes, tandis que le Réal et l’ASOM s’expliqueront, respectivement avec le COB et l’AS Bakaridjan.

Aujourd’hui au stade Modibo Keïta

16h 30 : Stade malien de Bamako-Nianan

18h 30 : Onze Créateurs-J.A

Jeudi 19 janvier au stade Modibo Keïta

16h 30 : CSK-ASB

18h 30 : ASKO-Stade malien de Sikasso

Vendredi 20 janvier au stade Modibo Keïta

16h 30 : Réal-COB

18h 30 : ASOM-AS Bakaridjan

A Koulikoro

CS Duguwolofila-Djoliba

A Kayes

Sigui-AS Police

 

Boubacar Thiéro

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.