8emes jeux de la francophonie : Le département des Sports annule la participation de cinq athlètes

0
Camille Ichanjou, une valeur sûre sur le triple saut

C’est hier vendredi 21 juillet que les 8èmes Jeux de la Francophone seront officiellement lancés à Abidjan et ce jusqu’au 30 juillet prochain. On se rappelle que la Côte d’Ivoire a été désignée par le Conseil Permanent de la Francophonie lors de sa 87ème session tenue le 15 mars 2013, pour accueillir ce rendez-vous de la jeunesse, qui est placé sous le signe des valeurs de solidarité, de diversité et d’excellence. Il s’agit d’un événement s’adressant à la jeunesse et destiné à renforcer la cohésion nationale pour le pays hôte.

Cette manifestation sportive et culturelle, également festive, voire populaire, comprend 10 concours culturels, 9 compétitions sportives et 2 concours “activités de développement”. Ainsi, les concours culturels portent sur les arts de la rue, les arts visuels, la chanson, le conte, la danse de création, la littérature et la photographie.

Les compétitions sportives concernent l’athlétisme, le basket-ball, le football,  le handisports, le judo, la lutte africaine et la lutte libre, le tennis de table. Les activités de développement concernent la création pour le développement durable et la création numérique.

Le Mali sera bel et bien présent à ces Jeux à travers une délégation de 130 personnes et dans différentes disciplines, notamment en football, basket-ball, athlétisme, judo…

Malheureusement,  la participation de cinq athlètes a été annulée à la dernière minute par le département des Sports, faute de moyens financiers. Il s’agit de Abdoulaye Diarra, Djénébou Danté, Mamadou Chérif Dia, Moustapha Traoré et Camille Ichanjou. Ils ont été informés par une correspondance signée par le secrétaire général de la Fédération malienne d’athlétisme, Kissima Sylla. “Nous sommes sincèrement au regret de vous informer que votre participation aux Jeux de la Francophonie a été annulée par le ministère des Sports car il n’avait pas pris en compte le déplacement aérien des athlètes qui sont hors du Mali. Il a prévu un budget qui ne prend en charge que le transport par Car Bamako-Abidjan-Bamako pour toute la délégation” a précisé Kissima Sylla.

                                A.B. HAÏDARA

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here