A.G Extraordinaire de la Fédération Malienne de Basket-ball : La relecture des textes afin de les mettre en cohérence avec les nouvelles règles du basket-ball

0

L’Assemblée générale extraordinaire de la Fédération Malienne de Basket-ball a pris fin, hier dimanche, au Stade du 26 Mars de Yirimadio. Au centre de cette rencontre, la relecture de l’ensemble des textes qui régissent la vie de  la fédération. Il s’agit de les mettre en cohérence avec les nouvelles règles du basket-ball et l’environnement international de la discipline.

Du 8 au 9 décembre s’est tenue au stade du 26 Mars l’Assemblée générale extraordinaire de la Fédération Malienne de Basket-ball. Cette rencontre a eu lieu, une semaine seulement, après l’Assemblée générale ordinaire de la Fédération Malienne de Football.

S’agissant du basketball, un seul point était inscrit à ordre du jour. Il s’agit de la relecture de l’ensemble des textes de la Fédération Malienne de Basket-ball  afin de les mettre en cohérence avec les nouvelles règles de la balle au panier et l’environnement international de cette discipline, a souligné le président Seydou Diawara, à l’ouverture des travaux. C’était en présence du représentant du ministre de la Jeunesse et des Sports, Boubacar Traoré et du président du Comité national olympique et sportif, Habib Sissoko.

Au cours de cette cérémonie, un vibrant hommage a été rendu à feu Abdallah Haïdara, arraché à notre affection. A la demande du Président Seydou Diawara, une minute de silence a été observée en sa mémoire puisque cette rencontre consacre la première assemblée générale extraordinaire du bureau fédéral dont le mandat a débuté sous la présidence de feu Abdallah Haïdara.

Aux dires de Seydou Diawara,  ce mandat du bureau fédéral est assorti d’un  certain nombre de recommandations dont la mise en œuvre a commencé depuis deux ans. Au cours du présent mandat, a précisé Seydou Diawara, la Fédération Malienne de Basket-ball a régulièrement préparé et exécuté en cours de chaque saison sportive un programme d’activités s’articulant autour des compétitions nationales et diverses participations des équipes nationales aux compétitions africaines et mondiales.

En faisant le bilan, le premier responsable de la balle au panier a mentionné la tenue de la 23ème édition de l’AFROBASKET Women 2011 du 23 septembre au 2 octobre à Bamako. La saison 2011-2012 a vu aussi la participation de cinq de nos équipes nationales à des compétitions dans les différentes catégories et l’organisation des compétitions nationales à la seule exception de la Coupe du Mali.

Les projets  de textes soumis à l’Assemblée générale portaient sur les règlements généraux, les statuts de la fédération, le statut de l’arbitre, le statut de l’entraîneur ainsi que le statut des centres de basket-ball. “Les points de relecture ont porté sur des innovations à y introduire ou des clarifications rendues nécessaires à l’application et à l’interprétation de certaines dispositions” a déclaré Seydou Diawara.

Pour le représentant du ministre de la Jeunesse et des Sports, une assemblée générale constitue un cadre propice de discussions franches entre tous les acteurs impliqués dans la gestion d’une discipline sportive. “Il certain qu’aucun texte n’est parfait. Sa gestion doit obéir aux lois de la bonne gouvernance, de la transparence et surtout à l’impartialité des organes et des dirigeants” a-t-il rappelé. Avant de rassurer que les amendements et enrichissements des textes réglementaires qui seront adoptés au terme de cette assemblée apporteront un souffle nouveau au basket-ball malien, en plein épanouissement.

Alou B HAIDARA

PARTAGER