Abdoulaye Bathily, défenseur de Maghreb de FES (MAS) : Un jeune expatrié à suivre de près

5

Sociétaire du Centre Salif Kéita dès ses 11 ans, Abdoulaye Bathily est aujourd’hui une pièce maîtresse du jeu du club marocain de Mas de Fès. Depuis bientôt 5 ans, le jeune espoir intéresse des clubs français dont l’Olympique Lyonnais. Mais ce qui l’intéresse le plus c’est d’être appelé par le sélectionneur malien pour qu’il apporte sa pierre patriotique à l’édifice national.

Fes“Aux âmes bien nées la valeur n’attend pas le nombre des années”, dit l’adage. L’ascension footballistique du jeune footballeur Abdoulaye Bathily en est une illustration parfaite. Né à Bamako il y a 22 ans, Abdoulaye Bathily défend bien le drapeau malien au Maroc dans le club Mas de Fès Dans le royaume chérifien.
L’enfant de Banankabougou a su forcer par son courage et sa discipline l’admiration des dirigeants de son club. Depuis 5 ans, le milieu défensif fait partie de l’ossature de l’équipe de Mas de Fès dans laquelle il joue le rôle de véritable maître à jouer. Utilisé comme défensif, Ablo est un joueur polyvalent dont le secours ne se fait pas trop attendre dans la partie faible de son équipe.
Titulaire incontestable de son équipe, Ablo a une bonne lecture du jeu et sait ajouter aux conseils du coach son intelligence. Avec le Mas de Fès il a remporté la 8e édition de la Coupe Caf (2011-2012). Avec ses 8 titularisations, il a été d’un apport considérable pour son club à cette prestigieuse compétition africaine.
Cette année aussi, son équipe s’est classe 3e du championnat national. Un résultat qui permet au club de jouer l’année prochaine en coupes africaines. Ces trophées ne sont que des récompenses d’une équipe qui a su se construire dans le travail et dans l’entente. Des valeurs auxquelles notre jeune défenseur a adhéré depuis son arrivée à Fès.
Discret, intelligent et discipliné, Ablo conteste rarement le choix de son entraîneur et de l’arbitre. C’est pourquoi il écope rarement de cartons “inutiles”. Généralement toutes ses sanctions sont consécutives à des interventions appropriées pour garder l’inviolabilité des 18 mètres de son camp.

Le Mali à cœur
Pour lui,  un défenseur n’a pas besoin d’être méchant mais il doit rigoureux et “agressif”. “Un défenseur agressif a toujours le respect des attaquants”, dit-il. Soucieux du devenir du football, Ablo Bathily suit scrupuleusement les matches de l’équipe nationale et des clubs maliens dans les compétitions nationales.
Pour lui, le Mali est une bonne pépinière de jeunes talents qui n’ont besoin que d’encadrement à bas âge pour faire carrière. Abdoulaye Bathily se dit fier de constater que les clubs maliens donnent aux jeunes talents leur chance en les faisant jouer dans des compétitions internationales pour leur permettre de se vendre et de vendre le football malien.
Subjugué par la maîtrise de jeu de l’ancien milieu de terrain de l’équipe de France, Zinedine Zidane et le coaching d’Henri Kasperzack (entraîneur des Aigles lors de la Can en 2002), Bathily rêve un jour de rencontrer ses idoles.
Pisté par beaucoup de clubs européens, Ablo a passé en mai dernier deux semaines dans les locaux de l’Olympique Lyonnais pour un test. Mais, connaissant la valeur de son joueur, son manager n’a pas voulu brader son maître de jeu pour un niveau inférieur. L’Olympique Lyonnais voulait le jeune dans son équipe CFA.
Sportif, le jeune Bathily prend les choses du bon côté sachant que son manager ne lui veut que du bien.
Aujourd’hui, le coach de l’équipe nationale A peut compter sur ce jeune quant à la relève dans son jeu défensif. Ce qui sera une grande fierté pour lui qui rêve de porter le maillot des Aigles.
Markatié Daou

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. tes le meilleur bathily tu merite ta place au saint de l’ekipe nationnal malienn et on te souhaite plein plein de bonnheur dans ton futur footbalistique et courage

  2. Merci au jeune Bathily. Le Mali compte sur ses jeunes footballeurs. Bathily promet nous une coupe d’Afrique si on te sélectionne dans l’équipe nationale.

Comments are closed.