Afro Basket U16 : Les causes de la défaite du Mali contre l’Egypte

0

finale-afroQu’est ce qui n’a pas marché ?

Selon l’entraineur Egyptien, JEME BRANISLAV, la clé de ce match était la pression en tant que pays organisateur. Tout le monde pensait que le Mali allait être champion. Ils ont mal joué dans les deux premiers quart temps, cela s’explique par la pression. J’ai dit à mes joueurs avant le match, qu’on a l’occasion pour remporter ce match car la finale c’était 50-50, c’est le demi-panier qui a fait la différence, donc je dirai que c’est grâce à dieu que nous avons remportés cette coupe.

Quant à l’entraineur des Aiglonnets, Zoumana COULIBALY, il dira : «On n’a pas eu la chance aujourd’hui. Mon équipe a carrément raté la première mi- temps surtout trop de raté, même les paniers les plus faciles. Tout cela s’explique par le fait qu’on voulait prendre cette équipe Egyptienne par la gorge, dès l’entame de la partie. Je ne sais pas si c’est par  excès de décision ou pas mais c’est finalement à cause de ça qu’on a perdu

Pour Kassoum DOUMBIA, le dossard numéro 13 du Mali, le Basket nous apprend à perdre, quand on aime  gagner il faut aussi accepter de perdre, on pas eu la chance. Nous avons de très bon tireur, mais le problème est que bien avant le début du tournoi on s’entrainait avec de ballons lourds par rapport aux ballons de la coupe d’Afrique, ca nous a beaucoup handicapé.

 

Les distinctions et le Classement final

Comme à l’accoutumée, à la fin de chaque compétition en basket on désigne l’équipe type du tournoi communément appelé les cinq (5) majeurs. Parmi ceux-ci on retrouve Al UARIACHI SAMI (Maroc, meneur), Braik MOSTEFA (Algérie, Ailier), Abdoul Karim COULIBALY (Mali, Pivot), Mostafa ESAM TAMER Aly (Egypte, meneur) et Khalaf AHMED (Egypte, Pivot). Au titre des distinctions individuelles, Abdoul Karim COULIBALY du Mali a non seulement été meilleur marqueur de la compétition mais  également meilleur tri pointeur. Khalaf AHMED a lui aussi raflé deux titres (Meilleur rebondeur et meilleur joueur du tournoi). L’Angola a été l’équipe fairplay.

 

Classement final :

1-Egypte, 2-Mali, 3-Algérie, 4-Angola, 5- Tunisie, 6-Nigéria, 7-Rwanda, 8-Maroc, 9-Afrique du Sud, 10-Ethiopie, 11-Guinée Equatoriale

A noter que l’Egypte et le Mali représenteront l’Afrique à la prochaine  coupe du monde U17 en Espagne.

Par Mohamed DIAKITE

 

 

Lamine Badian, responsable communication fiba afrique

l’œil d’un spécialiste

 

Lamine Badian
Lamine Badian

Lamine BADIAN est le responsable de la communication à la FIBA Afrique. Sénégalais d’origine, M. BADIAN nous donne ses impressions sur le tournoi à travers une interview exclusive qu’il a voulu nous accorder.

Comment vous jugez le niveau de ce tournoi ?

C’est un bon niveau, surtout pour les équipes qui ont participé pour la première fois à ce championnat d’Afrique U16. Je parle par exemple de l’Afrique du Sud, du Nigéria, de Guinée Equatoriale, ils viennent tous d’arriver ici et ils nous montrent une vie extra ordinaire.

Le Mali on le connaissait déjà parce qu’il a participé à ce tournoi U16, tout comme l’équipe Egyptienne parce qu’elle a l’habitude de gagner, c’est vraiment un super niveau. On a vraiment vécu l’un des meilleurs championnats d’Afrique U16.

 

Quelles sont les équipes qui vous ont impressionné ?

Le Mali bien sur parce qu’il organise à la maison, aussi l’équipe Malienne dispose des joueurs talentueux,  des grands joueurs par la taille ce qui fait la différence à cet âge, par l’enthousiasme qu’il donne à ce tournoi.

Aussi l’équipe d’Egypte toujours la machine qui est là et qui tape tout le monde, de l’équipe d’Angola qui est  petite par la taille mais qui met en place des choses intéressantes. Je cite aussi le Nigéria qui vient d’arriver sur ce championnat d’Afrique pour la première fois et qui met des choses au point.

 

Les points forts de l’Equipe Malienne et Egyptienne durant ce tournoi ?

Les points forts de l’équipe du Mali c’est la raquette, c’est le point intérieur, ils ont des grands joueurs  qui peuvent sortir de la raquette pour tirer comme le gaucher, je ne me rappelle pas des noms, c’est une bonne chose pour l’équipe du Mali, ensuite de bon meneur de jeu.

On sent que c’est une équipe qui s’est entrainée ensemble pendant un bon moment. Concernant l’Egypte vous avez les deux géants intérieurs le numéro 14 et le 23 qui ont disputé au moins trois championnats du monde U16, U17, U19  qui ont de l’expérience et qui ont été primés meilleur rebondeur pour le 14 du championnat du monde U19.

Réalisée par Mohamed DIAKITE

PARTAGER