Afrobasket masculin : Mali – Nigeria, un test grandeur nature pour les aigles

2

Afrobaskett

Notre pays est logé dans la poule D et affrontera le Nigeria, le Cameroun et le Congo au premier tour.

 

La phase finale de la 27Ăš Ă©dition du Championnat d’Afrique des nations de basket-ball Messieurs (Afrobasket) a dĂ©marrĂ© hier Ă  Abidjan. Au total, 16 Ă©quipes sont en lice pour la conquĂȘte du trophĂ©e continental. Les 16 sĂ©lections ont Ă©tĂ© reparties en quatre poules de quatre. Notre pays est logĂ© dans le Groupe D, en compagnie du Nigeria, du Cameroun et du Congo.

 

Les Aigles feront leur entrĂ©e en lice dĂšs aujourd’hui contre le Nigeria. 48h plus tard l’E. N. en dĂ©coudra avec le Cameroun, avant de boucler la phase de poule face au Congo. Le match contre le Nigeria sera un test grandeur nature pour les nĂŽtres pour la simple raison que le Nigeria fait partie des grands favoris de la compĂ©tition. C’est dire si cette premiĂšre sortie est donc importante pour la sĂ©lection nationale.

 

L’entraĂźneur national, le Français JosĂ© Ruiz reste optimiste et pense que le coup est jouable dans cette poule. Le Français, champion d’Afrique 2007 avec la sĂ©lection nationale fĂ©minine, espĂšre cette fois figurer dans le Top 8 africain avec les garçons. «Toutes les poules sont difficiles mais [
] dans la nĂŽtre, il y a le Nigeria qui est le «toit de l’Afrique». Les NigĂ©rians ont rĂ©ussi Ă  aller aux JO 2012 en Ă©liminant les Grecs (et les Dominicains lors du Tournoi prĂ©olympique de basket, ndlr).

 

Ce sont de gros clients, souligne le technicien français.‹ «Les Camerounais, on les a vu jouer en quarts de finale contre l’Angola (dĂ©faite 84-83 lors de l’Afrobasket 2011, ndlr). Ils ont sans doute perdu ce match parce qu’ils n’étaient pas habituĂ©s Ă  gĂ©rer des moments les fins de partie. MalgrĂ© leur dĂ©faite, les Camerounais ont prouvĂ© qu’ils avaient une trĂšs grosse Ă©quipe», ajoutera JosĂ© Ruiz. Quid du Congo ?

 

Pour JosĂ© Ruiz, c’est la seule Ă©quipe inconnue du groupe. «On ne les a pas vu jouer. Ils n’étaient pas qualifiĂ©s Ă  Madagascar (en 2011). A priori, ce devrait ĂȘtre la derniĂšre Ă©quipe de la poule», confiera le sĂ©lectionneur national. «Mon objectif n’a pas Ă©tĂ© dĂ©fini de maniĂšre chiffrĂ©e, indique JosĂ© Ruiz. Mais je pense qu’on veut tous ĂȘtre dans la premiĂšre moitiĂ© du tableau. Ce serait une nouvelle Ă©tape. Je le dis encore : on est en construction. Il faudra obtenir la deuxiĂšme ou la troisiĂšme place de la poule et savoir qui on affronte aprĂšs (en huitiĂšmes).

 

Ensuite, on voudra entrer dans les huit premiers». Pour cette campagne africaine, JosĂ© Ruiz devra faire sans certains cadres comme Ludovic Chelle (arriĂšre-meneur), Souarata CissĂ© (arriĂšre/ailier) ou encore Amara Sy qui ont dĂ©clinĂ© la sĂ©lection pour diverses raisons. «L’absence de certains cadres sera un grand handicap pour nous car sans eux nous ne pouvons pas afficher un style propre, avec des prĂ©fĂ©rences, avec des tendances, avec des secteurs forts ou faibles.

 

Mais malgrĂ© tout nous allons aborder cette campagne avec la ferme intention d’aller le plus loin possible», promet JosĂ© Ruiz. Dans le groupe A, on retrouve la CĂŽte d’Ivoire (pays organisateur), l’Egypte, le SĂ©nĂ©gal et l’AlgĂ©rie. Le groupe B est composĂ© de l’équipe championne en titre, la Tunisie, du Rwanda, du Burkina Faso et du Maroc, tandis que l’Angola, le Cap-Vert, la Centrafrique et le Mozambique s’affrontent dans le groupe C.

 

Dans la poule B le champion d’Afrique dĂ©fendra son titre avec toutes ses forces. L’objectif des Tunisiens est le titre suprĂȘme et une nouvelle consĂ©cration des Aigles de Carthage sera tout sauf une surprise. La sĂ©lection tunisienne participera Ă  l’Afrobasket 2013 avec neuf des douze joueurs qui ont remportĂ© l’édition 2011 Ă  Madagascar. Adel Tlatli, l’entraĂźneur des Aigles de Carthage depuis 2004, a maintenu sa confiance Ă  un groupe performant depuis quatre ans, qui sera emmenĂ© par le nouveau pivot du RĂ©al Madrid, Salah Mejri.

 

L’équipe de Tunisie a remportĂ© le Tournoi de Dakar 2013 en battant 53-49 le SĂ©nĂ©gal le 11 aoĂ»t dernier. Depuis, les champions d’Afrique en titre ont gagnĂ© deux fois contre le Qatar (83-54, 76-64), deux fois contre l’Arabie Saoudite (74-47, 71-47), une fois contre la CĂŽte d’Ivoire (79-60), une fois face au Mali (58-44) et une fois contre une sĂ©lection du SĂ©nĂ©gal composĂ©e de joueurs locaux (86-62).

 

La Tunisie affrontera d’abord son voisin direct le Maroc avant de rencontrer succecivement le Burkina Faso le vendredi 23 aoĂ»t et le Rwanda le 25 aoĂ»t. Dans la Poule C, l’Angola est l’équipe favorite et ce pays fera tout pendant cette 27Ăš Ă©dition de l’Afrobasket pour reconquĂ©rir son titre africain. Pour cela il faudra d’abord passer le cap de la phase de poule, donc dominer le Cap-Vert, le Mozambique et la Centrafrique.

 

L’Angola affrontera d’abord un autre poids lourd du basket-ball continental le Cap-vert avant de se frotter successivement au Mozambique et Ă  la Centrafrique. Dans le groupe A le SĂ©nĂ©gal fait figure de favori logique, mais les Lions de la Teranga devront avec l’hĂŽte du tournoi, la CĂŽte d’Ivoire, mais aussi l’Egypte qui est Ă©galement une grande habituĂ©e des joutes continentales. ”

 

Le duel entre ces trois nations sera arbitrĂ© par l’AlgĂ©rie qui ne se prĂ©sentera pas non plus en victime expiatoire. Le champion d’Afrique sera directement qualifiĂ© pour les Jeux olympiques (JO) de BrĂ©sil 2014. Quant aux deuxiĂšme et troisiĂšme du tournoi, ils disputeront les barrages, un tournoi prĂ©olympique, Ă  l’issue duquel ils pourraient se qualifier pour les JO. L’Afrobasket se dĂ©roulera jusqu’au 31 aoĂ»t.

 

D. C.

 

LA LISTE DES AIGLES

 

Modibo NiakatĂ© (cap), Mamadou KantĂ©, Abdrahamane MaĂŻga, Adama Odiouma, Cherif HaĂŻdara, Namory Boundy, Boubacar SidibĂ©, Mohamed Tangara, Nouha DiakitĂ©, Lassana TourĂ©, Mohamoud DiakitĂ© et Ibrahim Saounera. EntraĂźneur : JosĂ© Ruiz. LES POULES Groupe A : CĂŽte d’Ivoire, Egypte, SĂ©nĂ©gal et AlgĂ©rie‹ Groupe B : Tunisie, Rwanda, Burkina et Maroc‹ Groupe C : Angola, Centrafrique ; Mozambique et Cap-Vert‹ Groupe D : Nigeria, Cameroun, Congo et Mali

 

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Maintenant que IBK Ă  Ă©tĂ© Ă©lu avec le soutien d’une partie des musulmans partisans de BouĂ© de Nioro et les militants de Sabati 2012, alors nous demandons que IBK aprĂšs sa prestation, organise un grand meeting au stade du 26 mars pour prĂȘter serment sur le Coran afin de ne pas trahir le Mali. Boyan BĂš MandĂ©, Boyan Ma SĂ©ki Fana BĂš MandĂ©

Comments are closed.