Aissata B. Maiga, basketteuse Internationale : “Nous devons nous battre pour offrir au peuple malien le bonheur d’un sacre continental”

0

Après avoir fait les beaux jours de l’équipe fĂ©minine de basket-ball du Djoliba AC de Bamako la saison Ă©coulĂ©e, l’internationale AĂŻssata Boubacar MaĂŻga vient de poser ses valises Ă  Rabat, la capitale royale du Maroc, oĂą elle a signĂ© pour un an avec le Fath Union Sport (Fus). Dans cet entretien, elle a confiĂ© au “Le Reflet” ses ambitions avec ce nouveau club et avec les Aigles du Mali pour l’Afrobasket fĂ©minin 2017 que le Mali abritera en Ă©tĂ© prochain. Interview !

– Le Reflet : Pouvez-vous nous prĂ©senter en quelques lignes votre nouveau club ?

AĂŻssata B. MaĂŻga : Le Fus (Fath Union Sport) Basket est l’équipe principale de la ville de Rabat fondĂ©e en 1946. Elle Ă©volue dans la division “Excellence” constituĂ©e d’une dizaine d’équipes.

– Le Reflet : Quand est-ce que vous avez signĂ© avec le Fus ?

Aïssata B. Maïga : Je suis officiellement devenue Fussiste le 10 janvier 2017.

– Le Reflet : Qu’est-ce qui vous a motivĂ© Ă  vous engager avec un club marocain ?

AĂŻssata B. MaĂŻga : D’abord Ă  cause de mon amour sans limite du basket. Je nourris aussi l’ambition de relever de nouveaux dĂ©fis, de vivre de nouvelles expĂ©riences et d’être au top pour pouvoir rĂ©pondre prĂ©sent si j’ai l’honneur de dĂ©fendre ma patrie dans les compĂ©titions Ă  venir.

– Le Reflet : Quelles sont vos ambitions avec ce club ?

AĂŻssata B. MaĂŻga : Le Fus fait partie des plus grandes Ă©quipes du Maroc. Et comme tout grand club, nous aspirons Ă  des titres comme la Coupe du TrĂ´ne, les play-offs… Ce ne sera certes pas facile, mais j’ose espĂ©rer qu’avec le plus que j’apporterai, nous y parviendrons et nous donnerons le meilleur de nous-mĂŞmes tout au long de la saison pour y arriver.

– Le Reflet : Par rapport au basket fĂ©minin malien, sentez-vous une diffĂ©rence, notamment le niveau technique et les conditions de travail ?

AĂŻssata B. MaĂŻga : Après deux semaines passĂ©es ici, le basket marocain est très technique et basĂ© sur un jeu rapide. Cela s’explique sĂ»rement par le fait que presque toutes les Ă©quipes sont renforcĂ©es par des Ă©trangères d’un peu partout, y compris des AmĂ©ricaines. Sans compter qu’il y a plusieurs sĂ©ances d’entraĂ®nement en une journĂ©e. Ce qui n’est pas le cas au Mali. Ici, c’est plus dans un cadre professionnel, les uns et les autres en font donc une prioritĂ©.

 Le Reflet : Que retenez-vous comme satisfaction de la saison passée avec le Djoliba dame ?

AĂŻssata B. MaĂŻga : Ça a Ă©tĂ© une immense joie d’avoir pu jouer avec le club oĂą j’ai dĂ©butĂ©, d’avoir gagnĂ© tous ces titres, Ă  savoir la Super Coupe 2015, la Coupe PMU-Mali, la Coupe Siprovet, la coupe BDM-SA pour ne citer que ceux-ci. Mais surtout d’avoir Ă©tĂ© championne de la saison. Je profite d’ailleurs de l’occasion qui m’est offerte pour fĂ©liciter mes coĂ©quipières qui n’ont jamais baissĂ© les bras et ont toujours fait preuve de bravoure.

– Le Reflet : Le Mali doit abriter en Ă©tĂ© prochain l’Afrobasket fĂ©minin 2017. Comment rĂ©agissez-vous Ă  ce choix portĂ© sur le Mali ?

AĂŻssata B. MaĂŻga : C’est un grand honneur que le Mali ait Ă©tĂ© choisi et je suis sĂ»re que nous gagnerons le pari d’organiser l’un des plus beaux tournois. Donc vivement l’Afrobasket 2017 au Mali.

 Le Reflet : Les Maliennes sont données favorites de la compétition. Est-ce votre avis ?

Aïssata B. Maïga : Nous sommes une grande nation de basket avec un effectif assez fourni. Sans compter que nous sommes le pays organisateur. C’est donc normal que le Mali soit donné favori de la compétition. A nous maintenant de nous battre pour confirmer ce pronostic qui nous est favorable.

– Le Reflet : D’après vous, quelles sont les conditions Ă  remplir pour que le Mali puisse s’imposer Ă  domicile ?

AĂŻssata B. MaĂŻga : La prĂ©paration Ă©tant la clef de toute rĂ©ussite, il faudra qu’elle soit efficace dans tous les domaines. Le staff technique et les joueuses doivent Ă©galement ĂŞtre au top et se donner Ă  fond comme ils l’ont toujours fait. Et surtout que le peuple nous soutienne.

– Le Reflet : Quel appel lancez-vous aux joueuses pour cette mission ?

AĂŻssata B. MaĂŻga : Aux joueuses, je mettrais encore une fois l’accent sur la prĂ©paration et de n’avoir qu’une seule mentalitĂ©: celle de gagnante. Le peuple malien mĂ©rite de vivre cette joie. Nous le devons, pouvons et nous le ferons, Inch Allah !

Propos recueillis par

Moussa Bolly

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here