Amateurisme ou acte de sabotage à Malifoot : Les Aiglons du Mali transportés dimanche dernier par Pick-up et 4×4 de Kabala au Stade Modibo Kéïta

5
Les Aiglons
Les Aiglons du Mali

 

Pour affronter le Burkina Faso lors du match retour des éliminatoires de la CAN juniors, l’équipe nationale du Mali et l’encadrement technique ont été transportés  dans   des voitures personnelles et militaires (Pick-up et 4×4) de Kabala au Stade Modibo Kéïta. La question qu’on se pose est de savoir à qui incombe cette responsabilité ?  Est-ce de l’amateurisme au niveau de la Fédération Malienne de Football ou  un acte de sabotage ?

 

 

Après la belle victoire des  Aiglons du Mali face à leur homologue du Burkina Faso (3 buts à 0) à Ouagadougou comptant pour le match aller des éliminatoires de la CAN juniors, tous les regards étaient fixés sur ce match retour, joué dimanche 25 mai, au Stade Modibo Kéïta. Les nombreux supporters s’attendaient déjà à une autre victoire des poulains de Fagnéry Diarra. Ce qui permettrait de confirmer le résultat de Ouagadougou. Malheureusement, les Aiglons du Mali ont eu leur qualification dans la douleur. Ils  ont été battus par les Etalons juniors sur le score de 2 buts à 0.  Malgré cette défaite, ils affronteront le Togo lors du second tour.

 

 

Cette surprenante défaite s’explique par plusieurs facteurs. D’abord, l’équipe était privée d’au moins trois à quatre éléments clés de l’AS Réal. Autre facteur très important qui a du pésé dans la défaite,  ce sont les moyens utilisés par l’équipe nationale et l’encadrement technique  pour se rendre au Stade Modibo Kéïta dimanche. Tenez-vous bien ! C’est par des véhicules personnels et militaires qu’ils ont été embarqués pour aller au Stade. Cela par l’intermédiaire du 2ème vice-président de la Fédération Malienne de Football, Sahala Baby et du président de la Commission des jeunes, Abéta.

 

De sources proches de Malifoot : “ils se sont précipités pour amener les jeunes au Stade aux environs de 14 heures alors que le match était prévu pour 17 heures. Et toutes les formalités avaient été  faites  la vieille.  Il s’agit du contrôle des licences. Toutes les dispositions avaient été prises pour amener l’équipe par un bus. Il est temps qu’on situe cette responsabilité puisque c’est peut être l’une des causes de la défaite des Aiglons du Mali”.

 

 

Joint au téléphone hier,  le promoteur de “Laurent Location” chargé du transport de l’équipe nationale a dégagé toute responsabilité : “C’est aux environs de 14 heures 30 mn que nous avons été informés d’aller prendre l’équipe à Kabala. Alors que d’habitude on nous informe à temps. Cette fois-ci, ça été le contraire. Je ne sais pas pourquoi. Malheureusement, le chauffeur est tombé sur un embouteillage au niveau du pont. Ce qui fait qu’il est arrivé en retard à Kabala lorsque l’équipe  avait quitté les lieux  pour le Stade. Il a suivi  les véhicules jusqu’au stade.  Et après le match,  l’équipe a été transportée par notre bus jusqu’à Kabala”.

 

Pour en savoir davantage sur cette affaire, nous avons tenté hier en vain de joindre le président de la Commission des jeunes de Malifoot, Abéta.

 

Le 2ème vice-président de Malifoot, Sahala Baby n’a pas voulu s’exprimer sur le sujet.

En tout cas, la Fédération Malienne de Football doit tirer au clair cette affaire, qui ne cesse de ternir l’image du Mali.

 

Alou B. HAÏDARA

 

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. ces actes sont intolérables et il faut les sanctionnées!!!
    c’est loin d’être de l’amateurisme plutôt du sabotage envers l’image de notre pays….Et c’est quelques chose qui va continuer si ces responsables inconscient de leur rôle continuent dans ces fonctions aussi important pour le développement du sport nationale!!!!!

  2. Je pense que ces genres de déplacement doivent être plus organisés, c’est à dire avec escorte d’une voiture de la police avec gyrophare et une ou deux motos par derrière. Après tout ces enfants en sont plus dignes que les politicards qui nous font honte tous les matins et sur tous les plans 👿 👿

  3. Mais le pickup vaut mieux qu’une charrette, je demande aux autorités de suspendre le budget foot balistique au profit des FAMA. Et puis ce n’est pas la fin du monde, si c’était moi je les transporterai par la charrette. Que dieu bénisse le Mali!

  4. ” Kamin bée anié bla ton flé” Comme leurs grands frères ont échoué face la Guinée eux aussi ont passé par ce chemin

Comments are closed.