Aminata Mariko du Djoiliba AC : «…Le basket est ma passion»

0
Aminata Mariko

L’express de Bamako : Bonjour
Aminata Mariko : Bonjour
L’Express de Bamako: Pouvez-vous vous présentez à nos lecteurs?
A.M : Je me nomme Mme Mariko Aminata Madani Mariko, j’ai 22 ans, étudiante en 3ème année Marketing International au Maroc.
L’Express de Bamako: Pouvez-vous nous parler de votre début dans la pratique du basket-ball?
A.M:
Tout d’abord, j’ai commencé le basketball au Mali et dans le club Djoliba AC dans la catégorie des cadettes, après j’ai évolué en junior, senior toujours au Djoliba AC et après je suis partie dans un club Marocain en professionnalisme. Au début j’ai signé un contrat de deux (2) ans. Et je suis actuellement au Mali en vacances, mais pendant ce temps je joue avec le Djoliba AC et après les vacances je retourne dans mon club.
L’Express de Bamako : Comment se passe votre vie professionnelle et celle de vos études?.
A.M: (Rire) ! C’est pas du tout facile mais comme le basket est ma passion et je l’aime depuis toute petite. Et quand on aime quelque chose c’est normale de combiner les deux mais c’est pas du tout facile et j’y arrive quand même.
L’Express de Bamako: Quelles sont les difficultés que vous avez rencontré?

A.M: Je n’ai pas eu beaucoup de difficultés au cours de ma vie professionnelle. Je suis de tout temps en bonne entente avec mes coéquipières mais c’est avec les études. Ce n’est pas facile de les combiner, des fois avec les examens, des fois avec l’intensité des matches et il faut s’entrainer pendant 2 ou 3 fois par jour et il faut également suivre les cours matin et soir et ainsi les soutenances, les épreuves cumulées c’est pas du tout facile sinon ça va avec mes coéquipières et je n’ai pas eu de difficultés avec elles.
L’Express de Bamako: Quelles sont les raisons de jouer avec le Djoliba AC pour ce championnat National ?
A.M:
J’ai toujours joué avec le Djoliba et j’ai ma licence ici au Djoliba une fois que mon équipe me libère je reviens jouer avec le Djoliba AC. Et je trouve que c’est normale et le Djoliba est mon club préferé et je donnerai le maximum de moi-même pour toujours au Djoliba .
L’Express de Bamako: Quelles sont les messages que vous avez pour les autres internationaux maliens ?
A.M: Je leur demande du courage toujours car ce n’est pas du tout facile de lier la vie professionnelle aux autres choses. Je leur dit une fois du courage et bonne chance à tous et à toutes. Merci

Propos recueillis par A.C.S

PARTAGER