Ancelotti est à Paris

0
0
Carlo Ancelotti, nouvel entraîneur du Paris SG - Panoramic

Arrivé à Paris cet après-midi, Carlo Ancelotti devrait s’engager pour deux ans et demi au PSG et un salaire record à la clé. L’Italien pourrait modifier en profondeur le onze titulaire parisien dans les prochains jours. 

«Cela crée une certaine instabilité chez les joueurs qui étaient présents avant, et qui voient que tout est en train de changer. De nouveaux joueurs sont arrivés et beaucoup d’autres vont suivre, cela crée beaucoup de changements (…) Tout cela génère une certaine anxiété et nous ne savons pas ce qui peut se passer d’un point de vue personnel pour nos coéquipiers.» S’exprimant sur son site internet mardi, Diego Lugano va bientôt avoir une raison en moins d’être inquiet. Le défenseur uruguayen connaîtra dans quelques heures le nom de son nouvel entraîneur. Reçu par les dirigeants qataris à Paris où il est arrivé à en début d’après-midi mercredi selon Le Parisien, Carlo Ancelotti devrait s’engager dans la foulée pour deux saisons et demi avec le Paris SG moyennant un salaire de 500 000 euros. Du jamais vu dans l’Hexagone. Ses émoluments seront similaires à ceux de José Mourinho au Real Madrid…

Un salaire proche de celui de Mourinho
En recrutant l’Italien qui aura pour mission de remporter le titre de champion de France, le club parisien met tout simplement la main sur ce qui se faisait de mieux sur le marché des entraîneurs actuellement. Son nom sonnait comme une évidence pour les nouveaux actionnaires. A la tête du Milan AC et Chelsea, ses deux derniers points de chute, le Transalpin s’est construit un des plus beaux palmarès de ce début de siècle (Ligue des Champions 2003 et 2007, Championnat d’Italie 2004 et Championnat d’Angleterre en 2010 notamment) mais aussi une réputation bien particulière.

Il avait aidé Beckham à Milan
S’il n’hésite pas à couper des têtes pour chambouler tout un système de jeu à son arrivée dans un club, Ancelotti est aussi connu pour être très proche de ses joueurs. L’homme est attaché au dialogue. Lorsque David Beckham avait rejoint le Milan en 2009, il avait ainsi accéléré son apprentissage alors très perfectible la langue de Shakespeare. Le Spice Boy, qui tâtonnait de con côté avec son italien, avait particulièrement apprécié. Les effectifs qu’il a dirigés ont toujours loué son calme, même dans les moments difficiles, et son approche psychologique individuelle.

Pato ou Kaka au mercato ?
De la psychologie, il lui en faudra dans les prochains jours à Doha, où le Paris SG va partir en stage début janvier. Car Ancelotti ne va évidemment pas débarquer seul à Paris. Après avoir dépensé 80 millions d’euros durant l’intersaison, les Qataris vont lancer une deuxième révolution dans l’effectif. En plus de Beckham, le successeur d’Antoine Kombouaré souhaite recruter un attaquant de classe mondiale. Les noms d’Alexandre Pato (Milan AC) et Kaka (Real Madrid) qu’il a déjà eus sous ses ordres, reviennent avec insistance. Au moins un latéral devrait aussi suivre dans la foulée. Autant d’arrivées et autant de conflits d’ancien titulaires, stars proclamées l’été dernier, à désamorcer en début d’année.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.