Après 7 participations à la CAN en 40 ans : Le Mali enfin sur la troisième marche du podium

0
2

Considérés comme outsiders par les observateurs avertis du football africain, au moment  où de façon générale personne ne vendait cher leur peau, les Aigles du Mali, après un début difficile lors des matches de poule, sont parvenus à se hisser pour la première fois de l’histoire sur la 3ème marche du podium en sept participations en Coupe d’Afrique des Nations. Les Aigles du Mali, dominant leur sujet, se sont effectivement adjugés la 3è place de la CAN 2012, samedi à Malabo, après la victoire (2-0) devant le Ghana. Cheick Tidiane Diabaté est l’auteur des deux buts maliens aux 23è et 80è.

Après leur brillante prestation face à la Côte d’Ivoire, en demi-finale, Cédric Kanté et ses coéquipiers ont démontré à la face de l’Afrique que le Mali dispose dorénavant d’une équipe, une vraie équipe capable de tenir tête à tous les grands du continent et de se faire respecter. Toute chose qui manquait aux Aigles, malgré les talents dont dispose l’équipe. Le groupe s’est montré soudé, solidaire et uni dans les moments difficiles comme ce fut le cas lors de la phase de poule où les Aigles avaient perdu (2-0) face à la même équipe des Black Stars du Ghana, au compte de leur deuxième sortie. «Le groupe vit avec suffisamment de liberté et de rigueur quand il le faut. Cette alchimie fait qu’il fonctionne comme on le souhaite. Ces circonstances démontrent combien on est bien et on s’est partagé les moments agréables» a déclaré le sélectionneur des Aigles, Alain Giresse, après la rencontre.
Le parcours des Aigles est impressionnant dans cette CAN 2012 où ils ont frôlé l’exploit. Selon Giresse, la qualification au quart a été d’abord acquise au forcing  avec le Botswana qui ne voulait pas prendre de but. Ce fut ensuite le match particulier contre le Gabon et une très grosse demi-finale contre la Côte d’Ivoire. «Cette une belle Coupe d’Afrique pour le Mali qui restera gravée et la conclusion est là pour le démontrer», s’est-il ensuite réjoui.
«Le Mali n’a pas arrêté de progresser dans cette compétition avec un super travail d’Alain Giresse. On a découvert des joueurs au fur et à mesure de la compétition. J’étais avec les Maliens pendant deux jours à l’hôtel où j’ai discuté avec Cédric et tous les joueurs. On savait que les joueurs voulaient jouer et gagner cette médaille de bronze. Garra Dembélé a fait un match énorme, alors qu’on lui reprochait souvent sa nonchalance ; Adama Tamboura a répondu de par sa rigueur et son intelligence ; la qualité technique et tactique de Cédric Kanté a été déterminante. A côté de tout cela, Cheick Tidiane Diabaté a capitalisé la confiance. Samba Diakité a été toujours exceptionnel et Abdoulaye Youssouf Maïga et Ousmane Coulibaly ont eux aussi été très bons» renchérit Claude Leroy, entraîneur de la RD Congo et consultant de Orange TV.

Une génération qui fait rêver
Parmi les 23 Aigles présents à cette CAN 2012, huit d’entre eux : Samba Diakité, Sidi Koné, Mamadou N’Diaye, Ousmane Coulibaly, Almamy Sogoba, Cheick Fantamady Diarra, Souleymane Kéïta et Idrissa Coulibaly jouaient leur première Coupe d’Afrique des Nations. Les Aigles n’ont pas arrêté de progresser et de se bonifier dans cette compétition. Un sentiment de satisfaction, mais surtout d’espoir avec une 3è place acquise de la plus belle manière. Le sélectionneur, Alain Giresse, quant à lui, aura rempli son contrat où il s’était fixé pour objectif d’aller le plus loin possible dans cette CAN.

Mamadou DIALLO «Mass»
A Malabo en Guinée Equatoriale

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.