Assemblée d’information du Stade malien de Bamako : Les supporters veulent la cohésion et la Transparence pour la performance du club

0
0





Le Dimanche 1er Janvier 2012, le Comité central des supporters du Stade Malien de Bamako a tenu à Sotuba, son Assemblée générale annuelle. Y ont pris part, Boubacar Kéita, Seyba Soumano, de nombreux supporters et sympathisants du club.

Selon Boubacar Kéita, l’objectif de cette rencontre est d’informer les supporters, de communiquer et de partager avec eux sur les dispositions que le comité a prises en vue d’une bonne saison 2011-2012. L’une de ces dispositions, faut-il le rappeler, est le recrutement massif des joueurs et de deux nouveaux entraîneurs. Après l’état fait sur la saison écoulée qui a vu le sacre du Stade Malien de Bamako (SMB) dans le championnat national de ligue 1, on a examiné les voix et moyens pour que les Blancs puissent aller de loin dans la compétition de la ligue africaine de football.

À travers une série d’interventions, les supporters ont donné leurs stratégies concernant la bonne préparation du club. Aux dires du président, le Stade Malien est l’un des plus grands clubs du pays. L’une de ses forces ce sont ses supporters. À cet effet, Boubacar Kéita a insisté sur l’achat des cartes du club. Cette assemblée a permis aux supporters de s’enquérir davantage de la vie actuelle du club. Mais également sur les actions initiées et celles en cours pour une meilleure performance du champion du Mali de la saison 2011-2012.

Ainsi, les 27 comités supporters du sociétaire de Sotuba réaffirment leur engagement inlassable au club. Leur ambition est de faire le doublé plus la ligue africaine de football. Pour être toujours à l’écoute des supporters afin de porter haut les couleurs du club, l’assemblée promet désormais de tenir une réunion mensuelle avec les comités du club.

Par ailleurs, le comité central a réuni le lendemain 02 Janvier, les présidents des 27 comités avec pour principal sujet l’état financier des nouvelles cartes des membres de cette saison.

Bréhima Coulibaly

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.