Assemblée générale élective de la FENATAM : Me Mamadou Sall aux commandes

0
1

La salle de réunion de l’institut national des arts(INA) a servi de cadre à la tenue de l’assemblée générale élective de la fédération nationale de taekwondo du Mali(FENATAM) le 18 novembre 2011. L’ordre du jour a porté principalement sur l’élection d’un nouveau président, la relecture des statuts et règlements de la fédération ainsi que sur les divers.  Etaient présents à cette assemblée les délégués venus des délégués des ligues de Bamako, de Koulikoro, de Sikasso, de Ségou et de Mopti.  A l’issue des travaux un nouveau bureau de 17 membres (dont trois femmes) a été mis en place pour un mandat de deux ans.

Créée depuis 2000, la fédération nationale de taekwondo du Mali poursuit lentement mais surement son petit chemin de bonhomme. C’est ainsi que différents présidents se sont attelés à la promotion rapide de cette discipline à travers des programmes d’activités initiés.  C’est dans ce cadre et conformément aux textes réglementaires inhérents à toute association que la FENATAM a procédé au renouvellement de son bureau. Après le mot de bienvenu de Me Moussa Diarra, il a été convenu de ne pas présenter le bilan financier et moral à cause de l’absence de certains membres du bureau sortant. «  Pour  la compréhension des délégués, il n’y aura que le rapport technique que j’aurai l’insigne honneur  de vous présenter. Quant au rapport moral et financier cela n’est pas possible car le trésorier est aujourd’hui malade. Le secrétaire général se trouve à Kita pour des raisons professionnelles et quant au vice- président il était avec nous jusqu’à hier soir. Par contre l’absence du président s’explique par le fait qu’il a démissionné depuis longtemps » a- t- il expliqué.  Après des explications détaillées et précises suivies de quelques questions, la décision de Me Diarra fut acceptée et approuvée à l’unanimité. Après adoption du rapport technique, l’ancien bureau présenta sa démission suivie de la mise en place de la commission d’investiture. A l’issue du vote c’es Me Mamadou Sall qui a été élu nouveau président de la fédération. En tout cas l’élection de Me Sall à la tête de cette fédération n’est qu’une juste récompense pour tous les efforts qu’il n’a jamais cessé d’apporter pour le développement du taekwondo. En témoigne la mise en jeu  chaque année d’une coupe EMS-Electric, une entreprise dont il dirige. Au vu du bilan technique du bureau sortant, le nouveau président devrait s’atteler davantage pour  d’abord consolider ces acquis. Et cela ne peut se faire sans une stabilité basée sur  la discipline, la rigueur et la cohésion. Condition indispensable pour assurer l’épanouissement de cette discipline.

Saïd 

Liste des membres du nouveau bureau

Président : Me Mamadou Sall

Vice- président : Doudou Diop

Secrétaire général : Baro.K Cissé

Secrétaire général adjoint : Salia Fomba

Trésorier général : Flamori Sidibé

Trésorier adjoint : Fily Dabo Sissoko

Secrétaire à l’organisation : Ismaël Touré

1er secrétaire adjoint : Madou Koné

2e secrétaire adjoint : Djessou Kouyaté

Secrétaire aux relations extérieures et à la communication : Seydou Coulibaly

Secrétaire aux relations extérieures et à la communication adjoint : Pauline Keïta

1er commissaire aux conflits : Bakoroba Berthé

2e commissaire aux conflits : Mamadou Mansoro Diarra

Commission Médicale : Oumar Ongoïba

DTN : Boubou Sidibé

Président du conseil consultatif : Moussa Diarra

Aperçu sur le bilan technique de Me Moussa Diarra

Passage de grade : Sur les 4 passages de grade effectués au cours du mandat écoulé, 94 ceintures noires 1er Dan, 27 ceintures noires 2e ,et 27 ceintures noires 3e Dan parmi lesquels 15 poomsés et 4 filles ont été enregistrées.

Stages de formation et de perfectionnement : Des  stages de formation des nouveaux arbitres et le recyclage des anciens, un stage de formation des entraîneurs de 1er degré, des stages de perfectionnement des techniques de base, de poomsés , d’arbitrage et des leçons théoriques ont été organisés en amont et en aval des passages de grade. Enfin un entraînement collectif des ceintures noires a eu lieu. Ce qui a permis de mieux jauger le niveau de chacun.

Compétitions : Il a été organisé les championnats nationaux en 2010 et en 2011 avec la participation  de l’ensemble des ligues affiliées (Sikasso, Ségou, Mopti et Bamako). La participation des athlètes issus des salles de la fédération aux compétitions internationales a été aussi à l’honneur.

 

 Coupe Z-Services

 Au service de la promotion du taekwondo malien

La 4e édition de la coupe Z-Services en collaboration avec la fédération nationale de taekwondo du Mali(FENATAM) salle du pavillon des sports du stade omnisports Modibo Keïta, s’est disputée le 17 décembre 2011. C’était en présence du parrain Mamadou Zan Traoré, des membres de la fédération et d’invités.

Depuis 2008, Z-Services a décidé d’accompagner la FENATAM pour assurer ensemble la promotion du taekwondo malien. L’objectif de ce partenariat a pour but de permettre aux athlètes d’être en jambe dans les compétitions de leurs catégories respectives ; une occasion pour les encadreurs d’apprécier le niveau d’assimilation des leçons dispensées dans les salles et enfin préparer la continuité par le repérage de nouveaux talents. Rappelons que Z-Services est une entreprise de bureautiques services, d’informatiques et de commerce général. Pour cette 4e édition tous les ingrédients avaient été mis en place pour que la fête soit belle. Pour agrémenter davantage la fête, le public a eu droit aux démonstrations et exhibitions d’Aïkido et du Taekwondo dirigés respectivement par Me Mamadou Gouro Coulibaly CN 3e D du Camp Para et Me Madani Traoré CN 3e D du Sega club de Bozola. Pour cette édition 9 finales (6 en garçons et 3 en filles) étaient au menu .A noter que les trois premiers de chaque catégorie ont été récompensés à l’issue de la finale.

Résultats des finales disputées

En filles

-53kg : Zenab Doumbia bat Tata Nimaga

-62 kg : Ramatoulaye Traoré bat Koumba Sissoko

-57kg : Berenise Dembélé bat Sokona Camara

En garçons

-58kg : Moussa Doumbia bat Aboubacar Soumaoro

-63kg : Oumar Coulibaly bat Modibo Djiré

-68kg : Ibrahim Traoré bat Sory Sidibé

-74kg : Namory Keïta bat Abdoulaye Guissé

-80kg : Diakaridia Coulibaly bat Souleymane Kouyaté

-84kg : Amadou Keïta bat Mamadou Marico

Saïd

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.