Assemblée Générale de la Femafoot : ça a dégénéré entre les deux bords !

7
Assemblée Générale de la Femafoot : ça dégénéré entre les deux bords !

Les travaux pour l’élection d’un nouveau président à la tête de la Fédération Malienne de Football (Femafoot), ont débuté, hier, sur fonds d’une grande tension. Les premières échauffourées ont éclatées lorsque les forces de sécurité ont tenté d’empêcher au candidat Sahala Baby d’accéder à la salle. Comme si l’entrée dans la salle de Salaha n’était pas dans le schéma prévu par les adversaires, ils (Sahala et ses partisans) ont été accueillis par des insultes grossières des partisans du candidat Mamoutou Touré dit Bavieux.

Les alliés de Sahala ne se sont fait pas prier pour rendre la monnaie, adressant à leur tour, menaces et insultes à la tendance adverse et même au président sortant, le Général Boubacar Baba Diarra. La situation de confusion dans laquelle la salle a été plongée, n’a pas rendu possible aux émissaires de la FIFA et de la CAF de prononcer leurs discours.

Présent dans la salle pour son discours de fin de mandat, l’ancien président de la Femafoot, Boubacar Baba Diarra a également été vivement pris à partie par certains délégués. Se sentant en insécurité dans une telle atmosphère, les trois émissaires de la CAF et de la FIFA (venus superviser les élections) ont vite regagné leur hôtel, attendant que la situation (devenue subitement explosive) se calme. C’est dans cette ambiance de guerre rangée, que les travaux de l’Assemblée Générale Ordinaire, ont été finalement suspendus et remis à ce jour, lundi 9 octobre.

Après quatre années passées dans la crise, le monde du football malien comptait sur cette AGO d’octobre pour tourner définitivement cette page sombre. Malheureusement, les faits étaient là pour nous ramener à la triste réalité : Que les démons de la guerre ne sont jamais loin.

Papa Sow / maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Il ne faut pas accuser le Ministre des Sports, toute cette crise emane du faux Inspecteur General de Police( qui n’a jamais géré n Commissariat ) cette nouvelle FEMAFOOT est mort née on ne va jamais accepte une telle equipe imposee par Baba Diarra. Qu’est ce que Baba a fait pour le football malien si ce n’est pas la desolation. Maroc – Mali 6 buts a 0. Depuis qu’il est a la tete de la FEMAFOOT le Mali n’a jamais depasse le 1er tour, du jamais vu dans l’histoire du footbal malien

  2. Ce Ministre est du camp des frondeurs. C’est bien lui qui est le mal. Tant que Poulo restera Ministre des Sports, il n’y aura jamais d’entente. Il lui reste seulement 9 mois, les gens doivent attendre son depart. De toutes les facons, a la fin du mandat d’IBK, qui ne sera plus renouvelle Poulo ne sera egalement plus Ministre des Sports.

  3. Tout ceci parce qu’il y a un Ministre Poulo qui en voulait à mort à un homme, le Général Baba Diarra. Qui aurait pu amener loin les équipes nationales dans les compétitions africaines et internationales. Aujourd’hui, si on a des regrets à ce sujet c’est parce qu’on a jamais voulu que Baba Diarra exécute normalement son projet. Alors, Poulo doit être content du spectacle auquel on assiste depuis le 08 octobre et son AG qui va certainement ouvrir à son tour…..son cycle de crise.

  4. Il est temps qu’on s’en sorte de cette crise du football, qui a fait trop de mauvaise publicité à notre pays. regardez par exemple, des émissaires de la CAF et de la FIFA venus superviser l’élection du nouveau bureau et qui retournent laissant derrière les partisans des deux candidats prêts à s’affronter. c’est vraiment désolant!!!!

  5. Cette situation était à prévoir. L’Etat est interpelé face aux germes d’une nouvelle crise menaçant à nouveau notre sport roi.

  6. C’était prévisible; L’Etat est interpélé face à ces germes d’une nouvelle menace de notre football roi.

  7. Mr le Président de la République doit soit dissoudre la fédération Malienne de Football et accepté d’être sanctionné ou doit carrément suspendre pendant tout son reigne les fauteurs que tout le monde connaît qui n’ont jamais été même de bon amateur de quartier comme on le dit on sait qui est qui Mr le Président de la République la base de la crise est connue par tous c’est entre dirigeants d’un club DIEU en sait même si on essaye de faire endormir les fans du foot

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here