Assemblée générale évaluative de l’Aanoa à Bamako : Amazone du mouvement olympique, la Première dame exprime sa satisfaction

0

Le Mali était à l’honneur du 23 au 26 mars dernier par la tenue à Bamako de l’Assemblée générale évaluative de l’Association des académies nationales olympiques d’Afrique (Aanoa) et de la 2ème session des académies nationales olympiques d’Afrique. Ces deux grandes rencontres étaient placées sous la présidence de la Première Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga, présidente de l’Académie nationale olympique du Mali et vice – présidente de l’Association des académies nationales olympiques d’Afrique (Aanoa).

Mme Kéïta Amy Maïga est une amazone du mouvement olympique. Elle fut présidente de la Commission environnement du Comité national olympique et sportif du Mali, présidente des Commissions d’organisation du 28ème séminaire des secrétaires généraux des Comités nationaux olympiques africains en novembre 2011, de la 6ème Convention internationale du sport africain (Cisa) en mars 2012. Ce n’est pas tout. Mme Kéïta était aussi la marraine de la 3ème édition de la Nuit du mérite sportif en décembre 2013 et initiatrice de la Convention entre le Comité national olympique du Mali et Peace and Sport. “La présidente de l’ONG Agir a choisi de partager son ambition avec le mouvement olympique. Cette ambition est une vision prometteuse visant à faire de l’olympisme un vaste et riche creuset de l’éducation de la jeunesse, de promotion de la culture et de la protection de l’environnement” dira le président du Cnosm, Habib Sissoko.

Après deux jours de travaux, la cérémonie de clôture a été marquée par la remise de cadeaux, de diplômes aux participants et les interventions du président de l’Aanoa, Ridha Layoudi et de la Première Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga. “C’est pour moi un privilège de recevoir dans mon pays le forum continental sur l’olympisme. En réalité, je ne reçois pas l’Aanoa au Mali, je la représente plutôt ici et je me sens appartenir profondément à cette association. Nous devons être sensibles à la chance que nous avons eu d’avoir pris part à l’Assemblée générale évaluative de l’Aanoa. Pour ma part, je manifeste beaucoup de joie et les images de notre rencontre resteront des points lumineux sur le tableau de l’histoire de notre association” dira Mme Kéïta Amy Maïga. Puis elle précise : “En retenant comme point d’ancrage le thème de l’éducation olympique, nos échanges fructueux ont révélé notre préoccupation première, je veux dire la vocation de notre association qui demeure l’éducation de la jeunesse africaine. Nous avons obligation d’intervenir dans la construction de la nouvelle personnalité. Les recommandations de la session de Bamako, centrées sur les valeurs éducatives et citoyennes du sport, sur l’adhésion à l’agenda 2020 du CIO et sur la recherche de l’autonomisation des ANO, donnent force à ces idées et à ces postures et je vous en félicite”.

La Première dame a profité de cette cérémonie pour adresser ses sincères remerciements au président du Cnosm, Habib Sissoko, pour avoir assuré l’organisation de cette rencontre et humblement, le gouvernement malien pour l’acceptation et l’accompagnement de cette formidable opportunité.                               

  A.B.H

 

PARTAGER