Athlétisme : Rabat ouvre la Diamond League à l’Afrique

0

Rabat (Maroc) remplace désormais New York (USA) comme ville hôte de l’IAAF (Association internationale des fédérations d’athlétisme) Diamond League ou Ligue de Diamant. L’assemblée générale de la Diamond League a donné le feu vert à Rabat lors d’une réunion à Zurich (Suisse) le 3 mars 2016. Le circuit de cette prestigieuse et très médiatisée compétition s’ouvre enfin à l’Afrique.

La Ligue de diamant, le circuit majeur de l’athlétisme, s’est donc enrichie d’une nouvelle étape et d’un quatrième continent dès cette saison. Et cela avec le meeting de Rabat, programmé le 22 mai 2016. C’est ce qu’a indiqué jeudi 3 mars 2016 l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF).  La capitale du Maroc remplace New York, aux Etats-Unis. La Ligue de diamant, composée de 14 réunions, sacre les lauréats féminins et masculins de 16 des 18 disciplines individuelles de l’athlétisme en stade, à l’exception notable du marteau.

«La Ligue de diamant de l’IAAF réunit les meilleurs athlètes du monde qui s’affrontent dans 32 disciplines individuelles. Le circuit compte 14 meetings qui se déroulent de mai à septembre», nous explique M. Souleymane Diabaté, président de la ligue régionale d’athlétisme de Bamako. La Ligue de diamant de l’IAAF est une compétition d’athlétisme organisée annuellement depuis 2010. Elle est composée de 14 meetings et sacre chaque année un vainqueur dans 16 épreuves. Chaque épreuve donne lieu à des points attribués en fonction des performances : 4 points pour le premier, 2 points pour le deuxième et 1 point pour le troisième.

Les points sont doublés lors des finales organisées sur les deux derniers meetings. L’athlète ayant cumulé le plus grand nombre de points durant l’année sur chaque discipline remporte la Ligue de diamant et reçoit un trophée et un prix d’une valeur de 40 000 dollars, soit plus de 23 millions (23 838 028 Fcfa). Pour remporter le trophée de la Ligue diamant ou figurer dans le classement final, les athlètes doivent obligatoirement participer à la finale de leur discipline, organisée à Zurich (Suisse) ou à Bruxelles (Belgique) selon les épreuves.

La Ligue de diamant a remplacé la Golden League qui était disputée de 1998 à 2009. Alors que la Golden League avait lieu uniquement en Europe, la Ligue de diamant propose des meetings supplémentaires en Asie, en Moyen-Orient, aux Etats-Unis et maintenant en Afrique. Et Souleymane Diabaté, ce serviteur passionné et dévoué de la discipline reine, conclut : «chaque année, ses meetings sont diffusés dans plus de 120 pays et le concept fournit à l’athlétisme une vitrine à l’échelle mondiale». Une vitrine dans laquelle l’Afrique va désormais briller comme étape !

Moussa BOLLY

 

L’agenda 2016 de la Diamond League

06 mai 2016: Doha (Qatar)

14 mai: Shanghai (Chine)

22 mai: Rabat (Maroc)

28 mai : Eugene (USA)

02 juin : Rome (Italie)

05 juin: Birmingham (Grande Bretagne)

09 juin: Oslo (Norvège)

16 juin: Stockholm (Suède)

15 juillet: Monaco

22-23 juillet: Londres (Grande Bretagne)

25 août: Lausanne (Suisse)

27 août: Paris (France)

1er septembre: Zurich (Suisse) Finales

9 septembre: Bruxelles Finales (Mémorial Van Damme)

PARTAGER