Audience hier au Ministère de la Jeunesse et des Sports : Une délégation nigérienne reçue par Hamèye Founé Mahalmadane

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Le ministre Hamèye Founé Mahalmadane a reçu, hier après-midi, une délégation de la République du Niger. Conduite par le Général de Brigade Moussa GROS Hamadou accompagné de Dr Djamila Ferdjani, responsable de la mobilisation autour du Mena (Equipe nationale du Niger) lors de la campagne des CAN 2012 et 2013. La délégation est porteuse d’un message du président Issoufou Mahamadou à son homologue Pr. Dioncounda Traoré.

hameye audienceLes entretiens avec le ministre Hamèye Founé ont surtout porté sur la candidature du Nigérien Ali Harouna Bouramah au poste de Secrétaire général de la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES).

En effet, Niamey va abriter la 34e conférence de la CONFEJES du 7 au 8 mars 2013. Cette rencontre va permettre aux ministres concernés d’élire un nouveau Secrétaire Général. Celui qui occupe actuellement ce poste, M. Youssouf Fall de la Mauritanie, est en fin de mission après deux mandats successifs.

Ainsi, huit candidatures ont été enregistrées au poste, dont deux féminines (Haïti et Guinée-Conakry). Il s’agit de celles du Niger, Sénégal, de la Côte d’Ivoire, de Bénin, du Tchad, de la Guinée, d’Haïti et du Cameroun. « Notre compatriote, Ali Harouna Bouramah, a le meilleur profil compte tenu de son expérience nationale et internationale dans ce domaine. Il travaille à la CONFEJES depuis de longues années et il gère actuellement le Programme jeunesse de notre organisation… Il a aussi pris part à l’étude qui a permis de restructurer la CONFEJES », a assuré Dr Djamila Ferdjani.

Le Ministre Hamèye Founé a assuré la délégation nigérienne que le Mali accordera toute l’importance requise à cette candidature. « Ce que je peux vous assurer, c’est que le Mali est solidaire du Niger dans cette campagne », a souligné le Ministre de la Jeunesse et des Sports. Toutefois, a-t-il rappelé, « la décision finale revient aux plus hautes autorités« . N’empêche que les membres aient quitté le Département « le cœur réchauffé ».

Né le 21 février 1961 Ali Harouna Bouramah est le directeur du programme jeunesse de la CONFEJES (basée à Dakar, au Sénégal) depuis 2008. Avant, il avait entre autres été membre de la Commission consultative permanente sur la formation de 2003 à 2008, Expert évaluateur de cette organisation et des Jeux de la Francophonie (octobre 2000-novembre 2001)…

Au niveau national, M. Ali Harouna Bouramah a occupé de hautes fonctions comme Directeur national de la Jeunesse et des activités socio-éducatives au Niger, correspondant national de la CONFEJES ; Directeur national de la Formation, des Etudes et de la Programmation au Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture ; Coordonateur national du Programme « Entrepreneuriat-Jeunesse » (PEJ)… On comprend alors aisément que les observateurs le classent parmi les grands favoris, sinon dont de lui le favori de l’élection de mars prochain à Niamey.

Il faut aussi souligner que cette 34e Conférence sera l’occasion pour les ministres en charge de la Jeunesse et des Sports de se pencher sur d’importants dossiers relatifs à la jeunesse et aux sports leurs pays. Le Ministre Hamèye Founé Mahalmadane sera à ce rendez-vous important. Il sera précédé dans la capitale nigérienne par MM. Drissa Guindo (Directeur national de la Jeunesse) et Dramane Coulibaly (Directeur national des Sports et de l’Education physique) qui vont représenter le Mali à la réunion des experts.

La Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES), a été créée en 1969 à Paris et s’est vue confiée les missions de la formation des formateurs des pays membres dans le domaine de la jeunesse et des sports ; l’accompagnement des initiatives des jeunes dans le domaine socio-économique ; le développement de la vie associative ; l’appui au développement et à la formation d’une élite sportive ; l’encouragement des rencontres sportives et de rassemblement des jeunes. Au regard des nobles missions de la CONFEJES dans l’espace francophone, elle a été reconnue comme institution de la Francophonie en 2005.

Le Ministre Hamèye Founé a ensuite reçu des membres du bureau de l’Association des Pionniers du Mali (APM) avec qui il a eu des échanges fructueux.

                                    Source MJS

 

 
SOURCE:  du   22 fév 2013.