Auroscoop PMU-Mali : La grogne des parieurs

0
0

La colère est à son comble au Pari Mutuel Urbain avec un cumul de facteurs qui jettent le discrédit et la suspicion sur la transparence du jeu, pardon des courses. Les derniers remous en date viennent d’être déclenchés par une course sur laquelle une majorité écrasante de parieurs continue grommeler leur indignation. Il s’agit du quarté du jeudi dernier, qui a laissé sur leur faim la plupart des gagnants. Et pour cause : pendant que tous ont été témoins des quatre arrivants, le dernier cheval gagnant, en l’occurrence le N°11, a été subitement changé par le N°6, au grand dam de tous ceux qui avaient prématurément jubilé leur exploit. Le PMU s’est beau confondu dans les explications et justifications, il lui est difficile de convaincre sa clientèle qui ne comprend pas ce revirement spectaculaire après que les résultats de la course avait pourtant bel et bien été affiché noir sur blanc à son siège. L’épisode ne fait que rajouter à la confusion dans une boite où les parieurs mettent constamment en doute la transparence des masses à partager.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.