Basket-ball – 4ème conférence des dunes à Gao : Le bureau fédéral de la FMBB gagne son Pari

0
0

Dans le cadre de la promotion du Basket-ball au Mali, la cité des Askia de Gao a servi de cadre du 20 au 22 janvier à la fédération malienne de Basket-ball d’organisée, la 4ème édition des conférences des Dunes à Gao en collaboration avec Orange Mali, partenaire officiel de la fédération malienne de Basket-ball, appuyer pour la sur constance la BNDA de Gao.

Cette 4ème conférence des Dunes est une compétition qui est réservée à la catégorie des jeunes minimes (les moins de 14 ans/ filles et garçons). Selon les organisateurs, «les premiers objectifs recherchés par cette conférence, est de contribuer à la détection et à la formation des jeunes talents. Et elle se joue en faisant abstraction de l’idée de remporter un trophée, mais plutôt constitue un creuset de formation et d’apprentissage afin de mieux développer l’esprit d’amitié et de solidarité».

Pour le président de la fédération Malienne de Basket-ball, Seydou Diawara, il indiquera à l’ouverture de la rencontre que : «le choix d’une telle vision, pour la promotion du Basket au Mali est aujourd’hui fortement apprécié au regard de toute les performances obtenues  en Afrique par nos différentes équipes au niveau du Basket ball africain depuis une décennie. L’organisation de la 22ème édition de l’Afro-basket Women 2011 à Bamako, a certes été une réussite au plan sportif, mais elle a créé plus d’engouement pour la discipline dans notre pays».

Pour la présidente de la ligue de Gao, Mme Awa Awatta Maïga, elle affirmera dans son discours de bienvenue que : «La conférence de Dunes que Gao abrite est une fête sportive, mais aussi un dispositif pédagogique pour de meilleurs savoir être et savoir faire, au bénéfice combiné au développement personnel de nos filles et garçons, de la relève et du maintien de la place du Mali dans le peloton du tête du basket-ball africain».

Cette compétition zonale a enregistré dix équipes participantes à la 4ème Conférence des Dunes de Basket. Une compétition qui n’a pas vu la participation de la région de Kidal, absente à ce rendez-vous de Gao.

En garçons on avait comme alignées, les équipes suivantes : le Sonni de Gao, l’AFPSS de Gao, le Centre de Référence de Basket de Tombouctou, le Débo Club de Mopti et le Kalaban Sport.

En filles, ce sont : le Sonni de Gao, l’AFPSS de Gao, le Cass de Mopti, le C.Nialy de Tombouctou, le Centre de promotion du Basket-ball de Faladié.

Le match d’ouverture de cette 4ème conférence des Dunes a eu lieu le vendredi 20 janvier 2012 (fête de l’armée). C’était sur le terrain de l’Indépendance de Gao. En présence du conseiller économique et social du Gouvernorat de Gao, Mr Tierno Boubacar Cissé – une ancienne gloire du Basket-ball Malien -, acteur sur le terrain, qui a eu à présider la rencontre. En lieu et place du Gouverneur, comme on doit s’en douter, empêché pour raisons protocolaires (car Madame le Premier Ministre, se rendant à Arlit au Niger, pour assister au 1er Forum International sur la paix).

Il avait à ses côtés, pour la circonstance, une forte délégation du bureau fédéral, conduit par son président, Seydou Diawara, accompagné de Mme Salimata Maïg,a dite “bébé“, secrétaire Générale de la FMBB, avec l’arbitre international, Mady Moussa Doumbia, Alpha Bagayoko, Madou Doumbia, tous du FMBB. En présence également des dirigeants de la ligue de Gao et des notabilités administrative de la ville de Gao, en compagnie de plusieurs admiratrices de cette discipline sportive. Les gawalais sont donc sortis nombreux et massivement, pour soutenir ces jeunes qui, pour certains, sont à leur première conférence.

Cette 4ème édition était sifflée par des arbitres Maliens et Maliennes, dont certains sont déjà «Arbitre International» : Mariam Sdibé, Djénébou Coulibaly, Sinaly Diakité, Moussa Coulibaly, Awa Dem Maïga, Idrissa Coulibaly Mohamed Diawara…

Ce match d’ouverture avait mis aux prises en primes oppositions de quatre rencontres : 1er match des filles : le Sonni était opposé Cass de Mopti ; scores (3/23 pour Cass) : en deuxième match des filles, l’AFPSS aussi était opposée au CPFB : score final, 3/26 pour le CPFB. Puis en garçons : le match qui a mis également en opposition l’AFPSS et le Kalaban Sport, s’est achevé sur un score de 10/23, en faveur de Kalaban Sport ; et en 2ème match, le Sonni était opposé au Débo de Mopti : score, 10/17. Victoire pour le Débo.

Cette 4ème Conférence s’est tenue sur deux terrains : le terrain de l’indépendance et le terrain «Kassé Kéïta».

Les résultats de cette 4ème Conférence sont ainsi donnés : en finale Garçon, c’est le Débo Club de Mopti qui a gagné tous ses matchs et se classe 1er chez les garçons ; suivi de près par Kalaban Sport ; 3ème, CRBT ; 4ème, Sonni de Gao ; et l’AFPSS se classe 5ème.

En fille, le CPFB de Faladié remporte la 1ère place, suivi du Cass de Mopti-Sevaré ( ; 2ème) ; 3ème, le Sonni de Gao ; 4ème, l’AFPSS ; 5ème, CRBT. Et en révélation, Chiaka Samaké de Kalaban sport, remporte ce lot ; en individuel, c’est Zeïnabe Cissé du CRBT ; et enfin, le prix de meilleure marqueuse est revenu à Rokia Togo. Et chacun des récipiendaires a reçu 10.000 F CFA comme don et récompense.

Seydou Diawara, le président de la fédération Malienne de Basket-ball a profité de cette occasion pour lancer un appel : “il nous revient à tous, fédération, ligues, autorités administratives, politique et hommes de presse de capitaliser cet élan“.

Cette compétition a été une fois de plus, pour les Autorités Administratives de Gao, de montrer leurs soutien et engagement pour la cause de la promotion du sport en général, et du basket-ball en particulier. A travers son 1er responsable, Mamadou Adama Diallo, Gouverneur de la région de Gao. Il a, en retour, reçu les membres de la fédération et les confrères de la presse invités ; tout en exprimant tous ses «sentiments de joie de voir Gao abrité cette 4ème conférence, chez nous, en ce moment d’insécurité au Nord». Et il a rassuré que «toutes les mesures sont prises pour la bonne organisation de ce tournoi».

Alpha C Sow

 

FEDERATION MALIENNE DE BASKET-BALL

Une véritable rencontre pour apprendre le basket-ball

Dans le cadre du renforcement des capacités, la fédération Malienne de Basket-ball a profité de cette 4ème conférence des dunes de Gao pour initier un stage de formation à l’intention des encadreurs et entraîneurs des Minimes, sur les règles de jeu Mini Basket-ball. Ce stage de formation était prévu du 20 au 21. Il était animé par Alkaya Touré, Alpha Bagayoko, Mady Moussa Doumbia, tous des instructeurs de la FIBA Afrique  et membres du bureau fédéral de la FMBB.

Au cours de ses explications, M. Alkaya Touré, instructeur  FIBA Afrique et directeur du CAT, a rappelé aux participants les règles de jeu du Mini Basket-ball “on ne peut jouer au basket-ball sans se familiariser avec l’arbitrage. Apprenez à connaître et respecter les règles du jeu, être tolérant et courtois (fair-play) respect du partenaire, de l’adversaire et du public». Par rapport au terrain de jeu et ses dimensions nouvelles, pour les minimes du Basket, c’est une surface de 24/14 m, et la hauteur du panier doit être de 2m.60.

La rencontre débute toujours avec 5 joueurs de part et d’autre de l’aire de jeu. Elle doit être dirigée par 2 ou 3 arbitres. Et les fautes et violations sont prises en compte. Et une faute est inscrite au compte du joueur fautif. Un joueur ne doit ni pousser ni frapper ou empêcher l’adversaire de jouer le ballon.

Un joueur ne doit pas jouer le ballon en dehors des limites du terrain. Un joueur ne doit pas se saisir du ballon, courir ou marcher avec, sans dribler. Il y a plusieurs sortes de violations au cours d’une partie de basket-ball : marcher, porter, sortir des limites du terrain avec le ballon etc.…) sont là quelques leçons données par Mr Touré à ses participants.

Alpha C. SOW

11ème EDITION DE LA JOURNEE DES PAYSANS, ORGANISEE PAR LA RADIO KAYIRA II DE KOUTIALA

Une édition parrainée cette année par la CMDT, filiale nord-est.

Le tour d’horizon de l’opinion publique à Koutiala a commencé ce mardi 17 janvier 2012, par la «journée des paysans». Une manifestation initiée par la direction de la radio Kayira II en 2003. Cette journée avait pour but de donner  la parole aux paysans  pour évoquer ensemble avec eux leurs difficultés et les préoccupations du moment qui les concernent, sur les ondes de la radio ; de l’ouverture de l’antenne à sa fermeture.

Cette année,  c’est le parrainage officiel, confiée à la compagnie malienne pour le développement textile (CMDT), qui a surtout retenu l’attention. Le thème générique portait sur «la relance du coton à la filiale nord-est». Les autorités ont marqué par leur présence, le prestige relevé de la cérémonie, ainsi que la diffusion d’une k7 de feu Adama Sanogo, médaille du mérite agricole et d’autres animations, qui ont ponctuées cette journée du 17 janvier 2012. Elle a été aussi marquée par des allocutions et un débat, toujours sur le thème de «la relance du coton à la filiale nord-est».

Le 1er temps fort de la cérémonie a été les allocutions des officiels : notamment le maire de la commune urbaine de Koutiala, ensuite l’administrateur délégué Papa Désiré Mariko, le représentant de la CMDT, Oumar Diakité, le président du syndicat SYPAM, TTD (terre travail et dignité), Abdoulaye Diarra de Niono (Office du Niger). C’est le représentant du préfet, Jean Apollinaire, qui va enfin officier l’ouverture officielle de la journée.

Le 2ème temps fort a été un débat sur le thème de la «Relance du coton aux filiales nord-est». Exposé présenté par  Oumar Lassine Sangaré, Zan Diarra et Kassim Coulibaly. La réponse apportée à toutes les questions des paysans, a sanctionné la fin des travaux de la matinée.

A 13h, la reprise sera effectuée par le biais d’un point de presse, organisé par la CMDT.

Dans l’après midi, dans la salle de la réunion de la CMDT, ce point de presse a été animé en compagnie des partenaires de la filiale. Il a permis de présenter un document de plusieurs pages sur la commercialisation et l’égrenage durant la campagne.

Les résultats ont été salués et appréciés par les interlocuteurs. Dans son exposé, le conférencier a estimé que, sur une prévision de 140.200 tonnes établie depuis le mois d’octobre, la CMDT devrait réaliser 150.00 tonnes, selon les données qui ont été réalisées à la date du 10 janvier 2012, contre 100.00 tonnes l’année dernière. Il a ajouté que pour les 500.00 tonnes que le Mali devrait produire pour cette campagne, la part réservée à la filiale nord-est était de 170.000 tonnes. Ce qui implique que ce plan de campagne pour ce qui est de leur prévision, n’a pas été atteint comme «résultat escompté» ; suite à la mauvaise répartition des pluies.

Quant à la commercialisation du coton, la filiale a déjà payé pour 49,255 tonnes ; soit 12 milliard 826 millions. Cette somme sera répartie entre les 5 cercles de la filiale nord-est : Koutiala, Yorosso, Bla, San et Tominian. La part du lion revient au cercle de Koutiala, qui compte 5 secteurs à viabiliser, avec 5 milliards 725 millions d’investissements à la clé. Il s’agit des cercles suivants Konséguela, Koutiala, M’pessoba, Molobala et Zébala. Au total il y a 10 secteurs d’activités qui étaient concernés.

On a enregistré aussi pour le cercle de Yorosso, un montant alloué pour l’enlèvement de leur coton, estimé à 4 milliards 431 millions Fcfa. A Bla, 1 milliard 542 millions ont été nécessaires à acquitter. A San et Tominian, 1 milliard 126 millions ont été versés à titre de remboursement. Il a aussi évoqué les crédits alloués aux paysans qui s’élevaient à 16 milliards l’année écoulée, pour un remboursement effectif, d’un taux de recouvrement satisfaisant qui s’établit à 37 % des fonds dispensés.

Enfin l’administrateur général de la filiale nord-est, a souhaité «bon vent à la radio Kayira II», «que tous les ans nous nous retrouvions ici pour célébrer cet évènement avec beaucoup plus de joie, qui compte parmi les grands instants de capitale de l’or blanc».

Par les correspondants de l’«Express de Bamako» à Koutiala, Oumar Barou Kéïta et Oumar Ayouba Maïga, Radio Kayira II, Koutiala

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.