Basket-ball, conférence du Riz à Mopti&nbsp: Les equipes de l’interieur confirment leur montee en puissance

0
1

Le rendez-vous de la Venise a été marqué par la belle prestation de Mopti et Gao qui ont terminé, respectivement premier et deuxième du tournoi.

La Venise a été pendant le week-end dernier la capitale du basket-ball malien. Ainsi après la conférence des Dunes à Gao (catégorie minimes) et du Delta à Kati (catégorie cadette), la Fédération malienne de Basket-ball et son sponsor officiel ont remis ça en organisant la 4è édition de la conférence du Riz. La compétition s’est déroulée du 23 au 26 février à Mopti. Au total douze équipes (6 en filles et autant en garçons) ont participé à la conférence.
Il s’agit de l’AS Mandé, du Centre de référence de basket-ball de Bamako (CRB), de l’Espoir de falaise de Bandiagara, de l’Association pour la formation et la promotion du sport au Sahel (AFPSS de GAO), du Centre de référence de basket-ball de Tombouctou (CRBT) et du Débo club de Mopti. Du côté des garçons, on notait la présence du CASS, du Sonni, du Débo, du Centre Nialy de Tombouctou, du Centre Alkaya Touré ou CAT et de l’AS Banconi.
La cérémonie d’ouverture était présidée par Mamadou Gaoussou Traoré, conseiller aux affaires administratives et juridiques du gouverneur de la Région de Mopti en présence de plusieurs personnalités dont le préfet de la Venise Moussa Maïga et le président de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB) Seydou Diawara. Les conférences, faut-il le rappeler, visent à détecter les talents pour les équipes de catégorie d’âge et à vulgariser la discipline dans les régions et les cercles du pays.
La rencontre inaugurale de cette 4è édition de la conférence du Riz a opposé en filles le Débo club de Mopti et le Centre de référence de Bamako. Une rencontre difficilement remportée par les Bamakoises qui se sont imposés 23-22. En garçons, le CAT l’a emporté face aux Centristes de Sévaré dominés 34-26. En deuxième heure les Mandékas se sont promenés devant Espoir de Bandiagara 34-10, tandis que l’équipe masculine de Mopti a créé la sensation en battant l’AS Banconi sur le score de 44-27.
Lors de sa deuxième sortie, l’AS Mandé confirmera face aux Centristes de Tombouctou surclassés 20-10. Cette journée sera marquée par la défaite de l’équipe masculine du Débo face au Centre Nialy de Tombouctou 34-41. Mais malgré cette défaite, les locaux se sont qualifiés pour les demi-finales, rejoignant ainsi le CAT qui avait signé deux victoires en autant de sorties, le Centre Nialy et le Sonni de Gao. Le Carré d’as féminin sera composé de l’AS Mandé, du CRB, du Débo et de l’Espoir de falaise de Bandiagara. Comme il fallait s’y attendre, les demi-finales féminines seront dominées par l’AS Mandé et le CRB qui l’ont emporté face, respectivement au Débo (25-13) et à l’Espoirs de Falaise (31-11). Chez les garçons, le Débo club et le Sonni décrocheront le précieux sésame en écartant le CAT (42-32) et le Centre Nialy de Tombouctou (27-24).
La finale entre le Sonni et le Débo club de Mopti en garçons sera placée sous le signe du rachat pour l’équipe locale qui avait été battue par son adversaire lors des matches de poules. Soutenu par un public acquis à 100% à leur cause, les jeunes Mopticiens ne feront qu’une bouchée de leurs adversaires dominés sur le score sans appel de 46-31, soit 15 points de différence. Dans la deuxième finale entre l’AS Mandé et le CRB, ce sont les Mandékas qui auront le dernier mot, s’imposant largement 39-16 au terme d’un match à sens unique. D’entrée de jeu, l’AS Mandé affichera ses ambitions en remportant facilement le premier quart temps 12-7 avant de boucler la mi-temps 23-10. Au 3è quart temps, le CRB ne marquera pas un seul panier et assistera impuissant à la démonstration des joueuses de la Commune IV. Score final : 39-16 pour l’AS Mandé.
A l’issue de la compétition Badiallo Ly (AS Mandé) et Mamadou Boré (Débo club) ont été désignés révélations du tournoi alors que le trophée de meilleurs marqueurs a été décerné à Safiatou Cissé du Débo club (39 points) et Mamadou Boré du Débo club (70 points). Les vainqueurs ont empoché chacun la somme de 100.000F cfa contre 75.000F cfa pour les finalistes malheureux et 25.000f pour les troisièmes. « L’objectif des conférences est la détection des jeunes talents. La fédération organise ces compétitions pour mettre les équipes régionales en jambe d’une part et d’autre part, voir ce qui ne va pas et faire en sorte que les choses aillent mieux. Sur le niveau général des conférences on peut dire que les garçons semblent légèrement en avance sur les filles. Nous exhortons les instructeurs des centres à redoubler d’efforts dans la formation des jeunes. La base d’un centre ce sont les dribbles et les shoot mais ces derniers temps, on remarque que les enfants ont du mal à faire le minimum.
L’une des satisfactions de cette conférence, c’est la montée en puissance des équipes régionales. Depuis la conférence des Dunes à Gao, les équipes de l’intérieur ne cessent d’améliorer leurs performances. C’est la deuxième fois en deux mois que le Débo club se hisse sur le podium et cette fois on retrouve également le Sonni parmi les équipes primées. Les équipes régionales doivent être aidées et encouragées par les autorités locales », dira le secrétaire général de la Fédération malienne de basket-ball, Salamata Maïga dite Bébé.

par Demba Coulibaly
jeudi 1er mars 2012,

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.