Basket: les Maliennes à Abidjan avec ambition et l’Afrobasket en tête

0
La Malienne Fanta Diakité durant les Jeux de la Francophonie 2017. RFI / David Kalfa
La Malienne Fanta Diakité durant les Jeux de la Francophonie 2017. RFI / David Kalfa

L’équipe de basket-ball du Mali a entamé les Jeux de la Francophonie 2017 par une très large victoire 97-32 face au Bénin, ce 22 juillet à Abidjan. Un bon début dans une compétition que les Maliennes n’ont jamais remporté et qui leur sert aussi à préparer le Championnat d’Afrique des nations 2017 à Bamako.

Les basketteuses maliennes vont-elles mettre fin à une anomalie qui dure depuis plus de vingt ans ? Celles qui règnent sur les compétitions de jeunes en Afrique depuis une dizaine d’années n’ont en effet jamais décroché une médaille aux Jeux de la Francophonie, dont le tournoi est pourtant réservé aux moins de 25 ans, contrairement aux Sénégalaises ou aux Ivoiriennes. « Notre objectif à Abidjan, c’est de remporter ce trophée qu’on n’a jamais gagné », lance l’intérieure Kadidia Maïga.

Les « Aigles » ont bien débuté cette édition 2017 avec un large succès face aux Béninoises, 97-32. « La victoire crée toujours un sentiment de joie et de bien-être dans une équipe, ce qui facilite le travail pour la suite de la compétition », savoure  l’entraîneur Mohamed Salia Maïga

Une bonne chose donc pour les Maliennes, car elles vont enchaîner les rencontres face aux Françaises (23 juillet) et aux Luxembourgeoises (24), avec l’espoir de se qualifier pour la suite de la compétition.

L’Afrobasket à domicile en ligne de mire

Le basket malien compte également sur ces Jeux de la Francophonie 2017 pour engranger de la confiance avant le Championnat d’Afrique des nations (Afrobasket féminin 2017) organisé à Bamako du 18 au 27 août. « La Francophonie peut servir de tremplin à certaines joueuses, assure Mohamed Salia Maïga. En français, on dit que le vin est bon lorsqu’il est vieux. En basket, les jeunes sont bons lorsqu’ils jouent. Et, ici, ils jouent ».

Djeneba Ndiaye, meilleure marqueuse de cette première rencontre avec 22 points, fait ainsi partie des présélectionnées pour l’Afrobasket 2017. « Si on réussit un bon tournoi ici, ça voudra dire qu’on pourra réussir aussi quelque chose de bien au Mali, glisse Kadidia Maïga. J’espère qu’après ce bon début, on va confirmer jusqu’à l’Afrobasket ».

 Par David Kalfa rfi.fr  Publié le 23-07-2017 
PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here