Le Bayern Munich et l’AtlĂ©tico de Madrid commencent bien en Ligue des champions

0
Le Bayern Munich et l'Atlético de Madrid commencent bien en Ligue des champions
Robert Lewandowski et Thomas MĂĽller, les deux premiers buteurs du Bayern. (Reuters)
Le Bayern Munich et l’AtlĂ©tico de Madrid ont bien dĂ©butĂ© leur campagne de Ligue des champions. Les Allemands ont Ă©trillĂ© Rostov (5-0) tandis que les coĂ©quipiers de Griezmann se sont imposĂ©s sur le terrain du PSV Eindhoven (1-0).
Pour sa dĂ©couverte de la Ligue des champions, Rostov a Ă©tĂ© gâté ! Le vice-champion de Russie, tombeur de l’Ajax en barrage, a sombrĂ© sur la pelouse du Bayern Munich (5-0). DominĂ©s outrageusement, les Russes ont cĂ©dĂ© une première fois Ă  la 28e minute sur un penalty de Robert Lewandowski (28e). Thomas MĂĽller a mis les Bavarois Ă  l’abri juste avant la pause en reprenant un centre de David Alaba (45e+2). La promenade des hommes de Carlo Ancelotti s’est poursuivie en seconde pĂ©riode et c’est un dĂ©fenseur, Joshua Kimmich, qui s’est illustrĂ© avec un doublĂ©. Le jeune international a conclu sur des centres de Douglas Costa (54e) et Juan Bernat (60e). Remplaçant au coup d’envoi, Franck RibĂ©ry est entrĂ© en jeu Ă  la 65e minute de jeu. Il a dĂ©livrĂ© une passe dĂ©cisive sur le dernier but de la soirĂ©e en Bavière, inscrit par Bernat, encore lui (90e).
76,7% La possession du Bayern Munich face à Rostov. Les Allemands ont tiré 19 fois sur le but de Dzhanaev, contre 5 petites tentatives pour les visiteurs.
Dans le groupe D, l’autre affiche mettait aux prises le PSV Eindhoven et l’AtlĂ©tico de Madrid, pour un remake d’un huitième de finale sans but la saison dernière (0-0, 0-0, 8-7 aux tirs au but pour les Espagnols). Cette fois, il y a eu un peu plus d’action avec une volĂ©e gagnante de Saul Niguez en fin de première pĂ©riode (43e, 0-1). Avant cela, les NĂ©erlandais se sont vus refuser un but Ă  la 5e minute, Martin Atkinson sifflant une faute de Moreno sur sa remise de la tĂŞte pour De Jong. L’arbitre anglais a Ă©galement “offert” un penalty pour le PSV alors qu’il n’y a eu aucun contact entre Gimenez et Narsingh. Mais Oblak a sorti une superbe parade sur la tentative de Guardado (45e+2). En seconde pĂ©riode, Kevin Gameiro a ratĂ© deux belles occasions (52e et 61e) tandis qu’un but d’Antoine Griezmann a Ă©galement Ă©tĂ© refusĂ© (71e).
Après leur victoire du soir, les deux cadors du groupe D ont rendez-vous le 28 septembre. Pour une revanche de la demi-finale du printemps dernier ? Les Bavarois n’attendent que ça.
Par lequipe.fr
PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here