Boubacar Touré lors de la clôture du stage des secrétaires généraux des ligues et des clubs de ligue 1 orange : “L’administration et le management occupent une place privilégiée dans la gestion de notre football”

0

Démarré le 8 avril dernier au Centre de Kabala, le séminaire organisé par la FIFA, dans le cadre de son programme Futuro III et Malifoot, sur le management à l’intention des secrétaires généraux des ligues, des clubs de ligue 1 Orange et des membres de Malifoot, a été officiellement clôturé, vendredi après-midi. Selon le vice-président de Malifoot, Boubacar Touré, “l’administration et le management occupent une place privilégiée dans la gestion du football malien”

Le vice-président de Malifoot, Boubacar Touré remettant remettant un diplôme à un récipendiaire
Le vice-président de Malifoot, Boubacar Touré remettant remettant une attestation à un récipiendaire

Le Centre d’entrainement pour sportifs d’élite Ousmane Traoré de Kabala a servi de cadre, du 8 au 12 avril, au séminaire de formation sur l’administration et le management en matière de gestion du football. Ont pris part à cette session, les secrétaires généraux des neuf ligues de football et des 16 clubs de Ligue 1 Orange. Sans oublier les membres du secrétariat général de la Fédération Malienne de Football.

La cérémonie de clôture du stage qui s’est déroulée le vendredi sous la présidence du vice-président de Malifoot, Boubacar Touré et de l’Instructeur FIFA, Sory Diabaté, 1er vice-président de la Fédération Ivoirienne de Football et président de la Ligue professionnelle de Côte d’Ivoire, a été très riche en enseignement. Discours de remerciement du porte-parole des stagiaires, allocution de l’Instructeur Fifa,  remise des attestations et des cadeaux, discours de clôture du vice-président de Malifoot, ont été les temps forts de cette cérémonie.

A l’issue de cette formation, les stagiaires par la voix de leur porte-parole, Mamadou Diané, secrétaire général du Stade Malien de Bamako, ont formulé plusieurs recommandations adressées aux organisateurs. Après avoir salué cette initiative, ils demandent la pérennisation d’une telle formation. Ils sollicitent l’organisation diligente d’un séminaire pour l’élaboration des thèmes et la mise en place d’un collège d’instructeurs nationaux pour mieux harmoniser la restitution au niveau de toutes les structures. Ils souhaitent la mise en œuvre du système d’octroi de licence aux clubs. Les secrétaires généraux des ligues et des clubs sollicitent également la création d’un cadre permanent de concertation entre techniciens et administrateurs du football. Ils demandent aussi d’associer les acteurs du football à l’organisation des événements footballistiques.   Prenant la parole, l’Instructeur Fifa, Sory Diabaté s’est dit très heureux de la tenue de cette formation. Selon lui, l’objectif de cette rencontre était de partager des expériences afin de transmettre les recommandations de la FIFA quant aux méthodes de gestion des associations membres. A travers les modules de management général, de gestion des clubs,  le marketing et la communication, les participants ont su apprécier les principes de gestion et les principaux mécanismes qui leur permettent de relever les défis. Il a profité de l’occasion   pour féliciter  Moussa Kanouté, Directeur de l’éducation pour avoir lui facilité son séjour au Mali.

Le vice-président de Malifoot, Boubacar Touré s’est réjoui du travail remarquable accompli par l’instructeur Fifa, qui est demeuré attentif tout au long des cours, aux sollicitations des stagiaires en leur apportant des réponses appropriées aux différents thèmes. “C’est le lieu pour le Comité exécutif de Malifoot d’exprimer sa profonde gratitude à la FIFA dont la politique de développement constante et efficace renforce quotidiennement nos acquis. Nous restons persuadés que les jalons posés sont solides et garants de l’excellence pour des lendemains meilleurs au profit de l’administration de notre discipline” a-t-il déclaré. Avant de préciser : “nous nous permettons d’espérer sur la pérennisation de cette marque d’appui, d’assistance et de considération pour notre organisation faitière. Notre satisfaction est d’autant plus grande que l’administration et le management occupent une place privilégiée dans la gestion du football”.

 Alou B HAIDARA

PARTAGER