Cameroun/ Affaire Eto’o : La Fifa veut voir clair

0
1

Le feuilleton du match annulé en le Cameroun et l’Algérie en novembre dernier refait surface du côté de la Fédération internationale de football association (Fifa).

 

Le feuilleton du match annulé en le Cameroun et l’Algérie en novembre dernier refait surface du côté de la Fédération internationale de football association (Fifa). Cette affaire a débouché sur une sanction de Samuel Eto’o qui a écopé de 15 matches de suspension assortis d’une amende d’un million Fcfa. Ces sanctions ont été revues à la baisse et la FIFA soupçonne une main gouvernementale.  Aussi l’instance régentant le football «souhaiterait recevoir de la Fécafoot (Fédération camerounaise de football,Ndlr) un rapport détaillé sur ces différents cas et éventuellement, sur ceux dont nous n’aurions pas eu connaissance», écrit notamment son secrétaire général, Jérôme Valcke. La Fecafoot n’a officiellement pas encore communiqué sur le sujet. Mais, l’on se souvient que le lendemain de la réunion du comité exécutif, tenue le 6 janvier 2012, qui avait vu les sanctions des joueurs incriminés revues à la baisse, les dirigeants de la Fecafoot avaient nié toute intrusion du gouvernement camerounais dans les délibérations des affaires sus citées. Par ailleurs, la Fecafoot avait précisé avoir reculé par souci de vouloir combiner «l’intérêt supérieur du football et le principe de la soumission à un ordre établi par les lois et règlements».

24/01/2012 StarAfrica.com

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.