Cameroun : la suspension de Samuel Eto’o ramenée à huit mois

0
6
Samuel Eto'o lors de la Coupe du monde 2010. Reuters

La Fécafoot a réduit la suspension de Samuel Eto’o en équipe du Cameroun de 15 matches à 8 mois d’absence, ce 6 janvier 2012. L’attaquant manquera 4 matches officiels : 2 en éliminatoires de la CAN 2013 et 2 en éliminatoires du Mondial 2014. La Fédération camerounaise a aussi allégé la peine du vice-capitaine Eyong Enoh (2 mois) et effacé celle de Benoît Assou-Ekotto. Eto’o et Enoh avaient conduit le boycott d’un match en Algérie, en novembre dernier, pour le non-versement de primes. La Fécafoot a par ailleurs nommé Rigobert Song « Team Manager » de l’équipe fanion.

La carrière de Samuel Eto’o en équipe nationale du Cameroun n’est sans doute pas finie. La Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a réduit la suspension du capitaine, passée de 15 matches à 8 mois d’exclusion, dans la nuit du 6 au 7 janvier 2012 à Yaoundé. Celle du vice-capitaine, le milieu de terrain Eyong Enoh, a été ramenée à 2 mois tandis que la sanction du défenseur Benoît Assou-Ekotto a été levée.

La Fécafoot s’est ainsi montrée « magnanime », selon un dirigeant, envers Eto’o et Enoh. Les deux hommes, porte-paroles des Lions indomptables, avaient conduit le boycott d’une rencontre amicale prévue le 15 novembre 2011 en Algérie, afin de protester contre les versements tardifs de primes.

Rigobert Song nommé « team manager »

La Fécafoot avait pourtant juré qu’elle ne reviendrait pas sur son jugement. Samuel Eto’o, de son côté, avait laissé entendre qu’il ne ferait pas appel. Mais le quadruple Joueur africain de l’année n’a pas eu besoin de plaider sa cause davantage. Ses coéquipiers, le Président du pays Paul Biya et les supporters camerounais ont exercé des pressions efficaces sur la Fédération.

L’attaquant de Anji Makhachkala (championnat russe) sort grand vainqueur de ce bras de fer. S’il décide de réintégrer la tanière, Samul Eto’o ne pourra le faire qu’en septembre 2012. D’ici là, il aura manqué quatre matches officiels avec l’équipe nationale du Cameroun. Deux en éliminatoires de la CAN 2013 contre la Guinée Bissau (le 29 février puis entre le 15 et le 17 juin) et deux en éliminatoires de la Coupe du monde 2014 contre la RD Congo (entre le 1er et le 5 juin) et contre la Libye (entre le 8 et le 12 juin).

A son retour, Samuel Eto’o retrouvera sans doute Rigobert Song, nommé manager de l’équipe fanion. La promotion de l’ex-défenseur central qui met un peu plus à mal, encore, l’autorité de Denis Lavagne, le sélectionneur français des Lions indomptables.

07/01/2012

Par David Kalfa

Source: rfi.fr

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.