CAN 2008, Sierra Leone-Mali : Sammy Traoré opérationnel

0

L’arrivée du néo Parisien enlève une grosse épine du pied du sélectionneur national, Jean-François Jodar.  Sammy Traoré fera donc partie de l’effectif de Jean-François Jodar pour le match de dimanche à Freetown contre les Leone stars de Sierra Leone. Hier vers 10h, le nouveau défenseur de Paris SG a lui-même téléphoné au staff technique pour annoncer la nouvelle, mettant ainsi fin aux inquiétudes du sélectionneur national qui, 24h plus tôt, affirmait douter de la libération de Sammy Traoré par l’équipe de la capitale française. Le néo Parisien qui était attendu hier à Bamako, tout comme les deux autres "retardataires", Frédéric Kanouté (FC Séville) et Brahim Thiam (Caen), remplacera le défenseur de Valenciennes, Éric Sékou Chelle blessé lors de la 4è journée de la Ligue 2 (adducteurs) et qui a déclaré forfait en début de semaine.

Quelques jours auparavant, c’est le milieu de terrain de Liverpool, Mohamed Lamine Sissoko qui avait également déclaré forfait en raison d’une blessure (élongation au genou) contractée lors de la première journée de la Premier league, provoquant ainsi quelques inquiétudes chez Jean-François Jodar qui était déjà privé des services de Mahamadou Diarra "Djila", Soumaïla Coulibaly et Djibril Sidibé tous suspendus. L’arrivée de Sammy Traoré enlève donc une grosse épine du pied du technicien français qui dispose désormais d’une arrière-garde presque au grand complet et qui est composée de joueurs d’expérience qui évoluent au haut niveau depuis près d’une décennie. Outre Sammy Traoré qui peut évoluer dans l’axe central comme dans le couloir ou encore comme milieu défensif, Brahim Thiam, Adama Coulibaly "Police", Fousseïny Diawara et Souleymane Diamouténé figurent parmi les joueurs qui composent le deuxième rideau défensif des Aigles.

Hier vers 16h, le Premier ministre, Ousmane Issoufi Maïga a rendu visite à l’équipe au stade du 26 Mars. Le Chef du gouvernement était venu témoigner le soutien des pouvoirs publics à l’équipe, le président ATT en tête et encourager les joueurs et leur staff technique pour le match de dimanche qui marquera le début d’une longue campagne africaine que tout le Mali espère meilleure à celle de 2005. Aujourd’hui à 11h, il est prévu une rencontre avec la presse nationale et internationale à l’hôtel Olympe qui a été finalement préféré au centre de Kabala pour l’hébergement des joueurs. "Les travaux de réfection de Kabala sont terminés, les chambres sont prêtes et le cadre est agréable. Malheureusement, le gazon du site d’entraînement est en mauvais état et on ne pouvait pas prendre le risque de nous entraîner là-bas. Nous espérons que tout sera fin prêt avant la prochaine sortie de l’équipe parce que Kabala est un lieu tranquille", explique l’entraîneur national-adjoint, Amadou Pathé Diallo avant de souligner les efforts déployés par le département des sports pour rendre la vie agréable sur le site. "Je suis allé là-bas en compagnie de Jodar.

Nous avons pu apprécier à leur juste valeur les travaux réalisés par le département des sports et nous sommes très contents. Le seul problème, c’est le gazon", a répété l’ancien international qui espère rééditer dimanche sur le banc l’exploit qu’il avait réalisé sur la pelouse en 1993 lorsque les Aigles s’imposèrent largement (3-1) contre ces mêmes Leone stars à Freetown. C’était lors de la coupe Cabral et à quelques mois du coup d’envoi de la phase finale de la CAN 1994 qui sera marquée par la belle aventure des Aigles qui se hissèrent en demi-finales avant de tomber lourdement face à la Zambie (4-0).

S. B. TOUNKARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER