CAN 2012-campagne «Play for the Union » : Kanu et Mboma s’unissent pour une Afrique forte

0
0

Les ex-internationaux, Nwankwo Kanu (Nigeria) et Patrick Mboma (Cameroun) animent ce lundi une conférence à la résidence hôtelière le phare au quartier «les Sablières» de Libreville (Gabon).

Organisée par State Of The Union (SOTU), une coalition d’ONG africaine, cette conférence de presse qui sera animée par  Nwankwo Kanu et Patrick Mboma est un appel à la constitution de leurs équipes respectives dans le cadre de la campagne «Play for the Union».   «Je pense qu’il est temps pour l’Afrique de s’unir, il est temps pour l’Afrique de se lever afin que nous puissions faire du bien à nos peuples et s’assurer qu’ils ne continuent pas à souffrir» a déclaré le nigérian, Nwankwo Kanu. Même son de cloche chez Patrick Mboma qui interpelle l’ensemble des africains à jouer pleinement leur rôle. «Chaque citoyen africain a un rôle à jouer pour rendre l’Union Africaine ce qu’elle devrait être», a-t-il poursuivi.
«Play for the Union» est une campagne de cinq ans qui vise à initier un activisme positif chez le citoyen africain de sorte qu’il exige des gouvernements le respect des engagements pris au niveau de l’Union Africaine.
Par Mass à Libreville

Demi-finale CAN 2012
La Zambie et la Côte d’Ivoire sans forcer

La Côte d’Ivoire sous la houlette de Didier Drogba et la Zambie d’Hervé Renard se sont qualifiées respectivement aux dépens du Nzalang Nacional de la Guinée Equatoriale, qui quitte la compétition avec les honneurs malgré les trois buts encaissés, et le Soudan.

Inattendu à ce stade de la compétition, les 100 millions de prime de victoire et par joueur, promis par le président Equato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema, n’ont pas suffit pour que la Guinée Equatoriale l’emporte, samedi à Malabo, face à la très bonne équipe des Eléphants qui n’a pas caché ses ambitions pour le sacre finale.
C’est l’icône du football ivoirien, Didier Drogba qui donne le ton à la 36è. D’une belle frappe croisée, il bat le portier équato-guinéen, Clementino Silva, (1-0). Didier qui s’est mis en évidence dans cette rencontre réalise son doublé de la soirée en inscrivant de la tête, (2-0) pour la Côte d’Ivoire. Sur un superbe coup franc des 25 mètres, Yaya Touré, clos le festival offensif, (3-0, à la 81è).
Le Nzalang Nacional quitte ainsi la compétition avec la tête puisqu’il s’est qualifié pour les quarts de finale et donne de l’espoir pour un futur radieux pour le football équato-guinéen.
Les Eléphants, quant à eux poursuit sereinement leur chemin avec comme objectif final de remporter le titre continental. La Côte d’Ivoire affrontera à Libreville le Mali, au compte des demi-finales.
Tout comme la Côte d’Ivoire, la Zambie d’Hervé Renard s’est qualifiée facilement en battant le Soudan, à Bata par (3-0). Les Chipolopolo affronteront le vainqueur du quatrième et dernier quart de finale, Ghana-Tunisie qui se disputait quand nous étions sous presse.
Mamadou DIALLO «Mass»
Envoyé spécial au Gabon et en Guinée Equatoriale

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.