CAN 2012 : Le porte parole du gouvernement sonne la mobilisation

0
0
Sidiki n'fa Konaté ministre de la communication

C’est désormais une tradition : à la veille de chaque grand événement sportif, le ministère de la Communication organise une rencontre avec la presse sportive pour parler du sujet.

Ainsi, mercredi dernier, le ministre de la Communication, Porte parole du Gouvernement, Sidiki N’Fa Konaté a rencontré les journalistes sportifs dans la perspective de la CAN 2012 à laquelle notre pays participera du 21 janvier au 12 février au Gabon et en Guinée Equatoriale. La rencontre s’est déroulée dans la salle de conférence du Gouvernorat du District, en présence du Gouverneur Souleymane Diabaté et du président de l’Association des journalistes sportifs du Mali (AJSM) Oumar Baba Traoré. D’entrée de jeu, le ministre Konaté indiquera que la rencontre avec la presse sportive entre dans le cadre de la politique de communication du Gouvernement, avant d’ajouter qu’il n’a aucune prétention de donner des leçons de déontologie aux journalistes à travers ces rencontres. « Cette rencontre vise à sensibiliser et mobiliser les Maliens sur les enjeux de la CAN pour notre pays. Vous êtes un élément incontournable dans la campagne de sensibilisation et de mobilisation de nos compatriotes. Au nom du Gouvernement, je viens solliciter votre soutien et votre aide pour la réussite de la CAN », plaidera le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement. Sidiki N’Fa Konaté dira que la CAN est l’affaire de tout le monde et que tous les Maliens où qu’ils soient, doivent se sentir concernés par la compétition.

Les journalistes sportifs sont l’interface entre l’équipe nationale et le public d’où l’importance de la presse. « Pendant la CAN, c’est toute la nation qui sera à l’écoute de vos analyses et commentaires. Vous devez aider le public à comprendre ce qui se passe sur le terrain et en dehors de la pelouse. Dans vos commentaires, évitez d’accabler les joueurs parce qu’une seule phrase suffit souvent pour briser toute la carrière d’un footballeur. Je vous demande donc d’appliquer la liberté dans la responsabilité et d’aider la sélection nationale à travers vos reportages et analyses », insistera le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement. Des propos d’autant plus vrais que depuis quelques années, les retransmissions radio faites en bambara par certaines stations de la capitale, suscitent un grand engouement chez les supporters. La CAN 2012 ne fera pas exception à cette règle d’où la nécessité de préserver et de chercher à consolider ce que le ministre Konaté qualifiera de « spécificité de la presse sportive malienne ».

Concernant la retransmission télé de la CAN, Sidiki N’Fa Konaté a assuré que toutes les dispositions ont été prises par le Gouvernement qui a déjà payé plus d’un million d’euro (environ 800 millions de F cfa) pour les droits télé. Cette somme représente les droits télé des deux prochaines CAN, c’est-à-dire celle de cette année et celle de 2013. « Le Gouvernement a payé 1,8 million d’euro pour les deux prochaines phases finales et les matches seront intégralement retransmis par la télévision nationale et dans les meilleures conditions », précisera Sidiki N’Fa Konaté. Aussi, pendant la CAN, le ministère de la Communication organisera également, en collaboration avec l’Agence malienne de Presse et de Publicité (AMAP), l’ORTM et le CESPA, la traditionnelle opération dite « Ecran géant ». Cette opération cible surtout les quartiers périphériques et vise à permettre à un maximum de supporters de suivre la CAN sur des écrans géants qui seront installés gratuitement dans des espaces publics. Quelques heures seulement après la rencontre de Sidiki N’Fa Konaté avec la presse sportive, le sélectionneur national, Alain Giresse a communiqué la liste définitive des 23 joueurs retenus pour la phase finale de la CAN. Comme il fallait s’y attendre, le technicien français a fait confiance au même groupe qui a participé aux éliminatoires, à l’exception du défenseur de Jomo Cosmos (Afrique du Sud) Ousmane Berthé qui s’était blessé lors du match amical contre les Aigles locaux. Les deux autres recalés sont : l’attaquant de Rennes (France) Cheick Fantamady Diarra et le milieu de terrain de Sivasport (Turquie) Souleymane Keïta. Un nouveau joueur figure parmi les 23 heureux élus : Samba Diakité sociétaire de l’AS Nancy (voir article ci-dessus).

LA LISTE DES 23

Gardiens : Oumar Sissoko, Soumaïla Diakité et Almamy Sogoba.

Défenseurs  : Ousmane Coulibaly, Idrissa Coulibaly, Drissa Diakité, Cédric Kanté, Mohamed Fofana, Adama Tamboura, Mahamadou N’Diaye et Abdoulaye Maïga.

Milieux de terrain : Seydou Keïta, Kalilou M. Traoré, Bakaye Traoré, Abdou Traoré, Samba Diakité, El Hadji Mahamane Traoré, Sidi Koné et Samba Sow.

Attaquants : Modibo Maïga, Garra Dembélé, Cheick Tidiane Diabaté et Moustapha Yatabaré.

 

Souleymane Bobo Tounkara 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.