CAN 2012 : Quart de finale, le mali affrontera le Gabon

0
1

Les Aigles sont donc en quarts de finale de la CAN. Hier, Cédric Kanté et ses coéquipiers ont décroché leur ticket en battant le Botswana 2-1, au stade de l’Amitié de Libreville.

Les aigles du Mali manifestent leur qualification en quart de final de CAN Gabon_Guinée Equoitoriale

Pourtant, ce sont les Zèbres du Botswana qui ont débloqué le tableau d’affichage dès l’entame de la deuxième période par Mogakolodi Ngele (50è min). Six minutes plus tard, Gara Dembélé remettra les pendules à l’heure pour les Aigles en reprenant de près une remise de la tête de Modibo Maïga (56è min). Dominateurs dans tous les compartiments, mais inefficaces devant, les Aigles vont attendre le dernier quart d’heure pour marquer le but de la victoire, œuvre de Seydou Keïta désigné Homme du match (76è min). Mais malgré l’avantage pris au tableau d’affichage, les Aigles n’étaient pas encore sûrs de jouer les quarts de finale. Car, à ce moment précis, le Ghana et la Guinée étaient à égalité et un petit but du Sily national suffisait pour sceller le sort des Aigles. Ainsi, au coup de sifflet final de l’arbitre soudanais Khaled Abdelrahman, Cédric Kanté et ses coéquipiers sont tous restés sur la pelouse pour suivre sur écran géant les dernières minutes de la rencontre de Franceville. A 20h 55 locales, c’est la délivrance : le coup de sifflet final retentit au stade de la Rénovation de Franceville. Le Ghana et la Guinée n’ont pu se départager et ce sont les Aigles qui se qualifient pour les quarts de finale. Dimanche, le Mali se frottera au Gabon pour une place en demi-finale, tandis que le Ghana affrontera la Tunisie. Les deux autres quarts opposeront la Guinée Equatoriale et la Côte d’Ivoire d’une part, et d’autre part, la Zambie et le Soudan. Dans notre édition de demain, nous reviendrons plus en détails sur le match Botswana-Mali et sur le bilan du premier tour de la CAN.

Envoyés spéciaux

S. B. TOUNKARA

H. KOUYATE

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.