CAN 2013 : Le rêve des Aigles brisé

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Les rideaux sont tombés sur la 29è édition de la CAN 2013 de J’Obourg. La finale qui s’est jouée la dimanche 10 février  a vu la victoire des Supers Eagles  du Nigéria sur les Etalons du Burkina Faso par le score d’un (1) but à zéro. Le parcours du Mali a été salué par le peuple sportif, mais notre rêve fut brisé lors des demi-finales face au Nigéria qui a stoppé notre course avec un score de 4 buts à un.

Les rideaux sont tombés sur la 29è édition de la CAN 2013 de J’Obourg. La finale qui s’est jouée le dimanche 10 février  a vu la victoire des supers Eagles  du Nigéria sur les Etalons du Burkina Faso par le score d’un (1) but à zéro. Le parcours du Mali a été salué par le peuple sportif du Mali qui a vu son équipe monter de nouveau sur le podium. Après des rencontres épiques livrées dans la phase de poule où le Mali est sorti 2è après le Ghana, on pouvait alors dire que les ambitions étaient grandes et il fallait rêver.

C’est ce rêve qui a animé tous les sportifs maliens après notre victoire aux tirs aux buts sur le pays organisateur (Afrique du Sud). Mais notre rêve fut brisé lors des demi-finales face au Nigéria qui a stoppé notre course.

Malgré cela, l’équipe s’est battue avec les armes à la main face au Ghana qui l’avait vaincue en match de poule. La petite finale ou match pour la 3è place était la mieux indiquée et opportune pour les Aigles du Mali de  se venger des Black Stars du Ghana. C’est ainsi que dévoués que le sont les joueurs du Mali, ils ont vite montré leur envie de gagner tout d’abord en essayant de s’organiser en vue de contrer les assauts et les ardeurs des ghanéens. Le bal de la fête fut ouvert par Mamadou Samassa (N°15) sur un service millimétré d’Adama Tamboura.  C’était à la première mi-temps  (1-0).

A la reprise, les Aigles prennent à la gorge les Black Stars en se hissant au-dessus d’elles à la 47è minute par un 2è but du Capitaine Seydou Kéita.

Les ghanéens petit à petit se ressaisissent et se réorganisent. Leurs efforts récompensés par un arbitrage à en leur faveur qui accorda à l’équipe du Ghana, un penalty imaginaire. Moubarak Wakasu, chargé d’exécuter la sentence, choisit le décor et envoie le ballon dans les airs. Mais les ghanéens ayant constaté le seul recul du Mali dans ses 30m, se mettent à attaquer et suite à une frappe de  son capitaine du moment, en l’absence de Gyan, réduisent le score (2-1).

Après cette réduction du score, le Ghana jeta toutes ses force dans la bataille mais en vain. Ainsi, dans les derniers instants du jeu, Sigamady Diarra N°11 entré un peu plutôt brisa le rêve des ghanéens en aggravant le score par un 3è but.

On peut donc dire que, comme en 2012 au Gabon-Guinée Equatoriale, le Mali s’est adjugé la 3è place.

Le flambeau de la CAN a été remis au Maroc pour l’année 2015. En attendant, toute  l’Afrique doit se donner la main pour soutenir l’équipe du Nigeria vainqueur de la CAN 2013, au tournoi des confédérations en juin prochain (2013) au Brésil, pays de la Samba, du Carnaval et des Saints (Vaudou).

Yacouba Sanogo

 

SOURCE:  du   23 fév 2013.