Coupe d’Afrique des Nations – Le rêve (encore) brisé de la Côte d’Ivoire

17
Eurosport – CAN 2013 Ivory Coast Drogba

La Côte d’Ivoire s’arrête là. Le choc des quarts de finale de la CAN a vu les Super Eagles s’offrir le scalp des Eléphants (1-2). Didier Drogba repart encore une fois de la CAN avec des regrets. Un an après leur défaite en finale aux tirs au but face à la Zambie, les Ivoiriens, dont le dernier titre remonte à 1992, se sont encore pris les pieds dans le tapis lors de cette Coupe d’Afrique des Nations qui ne sourit décidément pas à la génération Drogba. L’ancien Marseillais (35 ans) a d’ailleurs sans doute laissé passer sa dernière chance de s’offrir ce trophée. Mais les joueurs de Sabri Lamouchi, grandissimes favoris, n’ont pas réussi à imposer leur jeu. Et la jeune équipe du Nigeria, absente de l’édition 2012, s’offre une demi-finale face au Mali, un peu plus digne du standing des Super Eagles.Donnés gagnants par tous les observateurs au coup d’envoi, les

Donnés gagnants par tous les observateurs au coup d’envoi, les Eléphants avaient très vite été prévenus des intentions nigérianes. Ideye, d’un coup de tête trop enlevé (8e) mais surtout Moses, auteur d’un coup de pétard (10e), réveillaient un Boubacar Barry qui s’avérera être au cours de la rencontre le maillon faible de cette sélection ivoirienne. Le portier de Lokeren, tout heureux de voir une première tentative d’Emenike passer au dessus de sa transversale (27e), se trouait complètement lorsque l’attaquant du Spartak Moscou lui envoyait un missile en pleine figure pour trouver l’ouverture du score (43e). Auparavant, Drogba, finalement titularisé, avait démontré qu’il restait un leader auprès des siens en se procurant la seule réelle occasion des Eléphants en première période (34e).

Le nouveau joueur de Galatasaray, bien malin, parvenait même à tromper l’arbitre en amplifiant un léger contact pour obtenir un coup franc bien placé aux abords de la surface. D’un service millimétré pour la tête de Tioté, il remettait son équipe sur les bons rails (50e). Le finaliste de la dernière édition relevait alors quelque peu la tête et même Boubacar Barry s’employait à sauver les siens, en repoussant une tête piquée d’Ideye (66e). Si Yaya Touré, très bon depuis le début du tournoi, tentait de donner l’avantage à sa sélection (67e), c’est bien le Nigéria qui repassait devant. Auteur d’une belle percée dans l’axe, Sunday Mba remettait les faiblesses de Boubacar Barry au grand jour (78e). Bien moins efficaces que leurs adversaires, les hommes de Sabri Lamouchi quittent cette CAN par la petite porte. Stephen Keshi, qui a remporté la CAN 1994 en Tunisie en tant que capitaine du Nigeria, peut désormais rêver à un sacre en tant que sélectionneur.

 

La composition de la Côte d’Ivoire: La voici : Barry – Eboué, Zokora, Bamba, Tiéné – Tioté, Romaric – Touré – Gervinho, Drogba, Kalou

Le onze de départ concocté par Stephen Keshi pour le Nigeria : Enyeama – Echiejile, Omeruo, Oboabona, Ambrose – Mba , Onanzi – Obi Mikel – Emenike, Ideye, Moses.

http://www.youtube.com/watch?v=jmNdSm51Sgc

eurosport.fr/f

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. En tant que burkinabé il y avait deux pays que je ne craignait pas : le Togo et le Mali.

    Pas parce que je les sous-estime mais simplement parce que si ces pays remportent la CAN j’aurai la même joie que si mon pays remporte (le Burkina). Cela parce que ces pays ont compris que la modestie et le respect des autre prime sur tout acte humain et qu’il faut respecter l’autre même si tu pense que tu est plus fort que lui.

    Car y a une différence entre fierté et Arrogance.

    Le départ de la Coté d’Ivoire est la plus belle chose pour moi parce que on POURRA RESPIRER MAINTENANT de ces vantards et de leur arrogance qui nous cassait les oreille.

    Vive les aigles mais ah si on se croise là on n’a a le choix hein. C’est le foot il faudra qu’un gagne et donc je vais d’abord mettre les étalons devant.

    Bonne suite les aigles.. Et surtout un coucou à Diakité de la part du Burkina. Son frère fait miracle chez nous aussi. Vrais fils de leurs parents

    • Je ne suis pas étonné de l’l’élimination de la ci.elle a volé la place du Sénégal en complicité avec la car..Les deux matchs ont Ete truqués.la presse sénégalaise doit tout faire pour ouvrir une enquête à commencer par le compte bancaire. Dossou des arbitres

  2. Le probleme des Ivoiriens c’est qu’ils parlent trop.Ils ont la bouche seulement d’après eux même . ils faut les voir avant le coup d’envoie ceux qu’ils disent:( ce macht n’est qu’une formalité, c’est une promenade de santé, nous allons devoré les super aigle etc. en réalité ; rien c’est des dessins animé ces joueurs.

  3. Ces dernières années on ne parle que de la Côte d’Ivoire comme étant la grande favorite des CAN; je n’ai jamais partagé ce point de vue. C’est vrai que la Côte d’Ivoire dispose de grandes individualités, mais ce que les gens oublient, c’est que le football ce n’est pas seulement les individualités, c’est aussi et surtout le collectif et ça, il en manque malheureusement à ce pays. Depuis 2006,la presse sportive ne cesse de parier sur la Côte d’Ivoire; je crois qu’il maintenant temps de faire parler la raison à la place de la passion

  4. Le match a été bien animé. L’arbitrage a été au rendez-vous. Et le meilleur a gagné. Les gueulards IVOIRIENS doivent cependant mettre en tête que la ball est rond pour tout le monde. Moi, mon souhait était de les affronter en demi- finale pour leur rendre la monnaie. Maintenant, on peut dire sans se tromper que c’est le déclin de la génération de DROGBA.

  5. Comme on aime le dire: le malheur des uns fait le bonheur des autres!!! Cette elimination des ivoiriens donne un bon moral aux maliens, qui ont naturellement peur de l’equipe ivoirienne… Je crois c’est ca le point positif sinon le Nigeria estr aussi dangereux que la CI…

  6. Attention le Nigeria risque etre plus dangereux que la RCI. Cest quand les maliens pensent qu’ils peuvent gagner qu’ils perdent. Rappelez vous du match Zambie-Mali 4-0 que nous avions sous estime en 1994? En plus, Stephen Kechi connait bien notre caractere. Il afut hausser la bare de nos ambitions comme les nigerian on fait devant la RCI. L’erreur fatale sera d’approcher ce match croyant que nous sommes favoris. Il faut gener les nigerians sur les balles leur atout etant balle au pied et long tirs.

  7. Hahahahahahahahaha je suis très content de cette élimination.La coupe est à nous.Vive nos aigles,vive Maliba

    • stephane kechi connai tres bien l’equipe malienne , donc mon frere fo resté tranquile . 😆 😆 😆

  8. Vive le mali allez en avant courage ramener nous cette coupe digne fils de ce paye on est fier de vous

  9. au revoir la cote d ivoire
    ils fermeront leurs grandes guelles
    vives les aigles vive le maliba

  10. Le chatiment d'Allah contre l'axe du mal(MNLA,ANSARDINE,MUJAO,TERRORISME,BOKO HARAM,ALQAIDA)

    Bonne chance a nos aigles qui ont la chance a leur cote de se hisser en final,sans conviction je vois le Mali retourne avec ce trophee continental.

Comments are closed.