CAN 2013: Niger – RD Congo se neutralise (0-0)

1

Dieumerci Mbokani impuissant face au Niger de Chicoto / AFP

Après la victoire du Ghana face au Mali, le Niger et la République Démocratique du Congo se sont séparés sur le score nul et vierge de 0-0 dans le cadre de la 2ème journée du Groupe B de la CAN 2013. Un résultat qui n’arrange personne puisque les deux formations n’ont toujours pas gagné dans cette compétition et qui devront sortir un gros matchs lors de la dernière journée, respectivement face Ghana (pour le Niger) et face au Mali (pour la RDC). Deux équipes en tête du groupe.

 Composition du Congo : Kidiaba – Issama, Mabiala, Mongongu, Kasusula – Makiadi, Mulumbu, Kabangu, Mputu – Mbokani, Lua Lua.

 

Les composition du Niger. L’attaquant vedette et ancien habitué de la L1, Moussa Maazou, est bien évidemment titulaire : Daouda – Chicoto, Fatokouma, Dan Kowa, Bachar – Koudize, Soumaila, Lancina, Boubacar – Sidibe, Mo. Maazou.

La Rédaction de maliweb.net

Coupe d’Afrique des Nations – Le RD Congo rate le coche

La RD Congo a concédé un match nul malheureux contre le Niger (0-0), et devra absolument battre le Mali, lundi à Durban, pour se qualifier. De son côté, le Mena courageux, obtient un match nul mérité qui lui permet de garder espoir.

La RD Congo de Claude Le Roy s’est montrée incapable de dominer le Niger (0-0) et ne s’est pas facilité la tâche dans l’optique de la qualification pour les quarts de finale de la CAN. Après avoir affiché de belles promesses face au Ghana (2-2), les Congolais partaient largement favoris contre une équipe considérée comme la plus faible de la poule et qui n’avait jamais inscrit le moindre point dans une Coupe d’Afrique. Mais ils sont totalement passés à côté de leur rendez-vous et vont désormais se coltiner une rencontre couperet contre le Mali, lundi, pour tenter d’intégrer le Top 8 continental comme lors de leur dernière apparition dans le tournoi en 2006.

La septième CAN de Claude Le Roy, un record, pourrait donc cette fois tourner court, à moins d’un sursaut de ses troupes, totalement méconnaissables quatre jours après leur démonstration contre les Black Stars. Ses joueurs ont-ils fait preuve de suffisance? Malgré leur supériorité technique évidente, ils n’ont en tout cas jamais réussi à trouver l’ouverture alors que le Niger, fidèle au tempérament de son sélectionneur Gernot Rohr, a une nouvelle fois misé sur le physique et un jeu très rugueux pour essayer de s’en sortir. La RDC peut même remercier le poteau qui a repoussé un tir de Modibo Sidibé (5e) ou les arrêts de Kassali sur les tentatives de Maazou (53e, 60e).

Mais Le Roy aura surtout noté l’inefficacité chronique de ses joueurs offensifs, qui ont gâché de nombreuses grosses situations, à commencer par Mbokani. Le joueur d’Anderlecht, tout juste sacré Soulier d’Or 2012 en Belgique, a fait preuve d’une rare maladresse (14e, 43e). Le dribbleur Mputu a de son côté été totalement muselé par la défense nigérienne et n’a quasiment pas existé. Sans le rendement habituel de ses deux leaders d’attaque, la RD Congo ne pouvait pas espérer grand chose.

fr.sports.yahoo.com/

PARTAGER

1 commentaire

  1. Le Congo fera tout pour battre le Mali. Un match à prendre très au serieux.

Comments are closed.