CAN 2013/Ghana-Mali : Les Aigles vont aborder les Black Stars avec sérénité

7

Comme en 2012 à Franceville (Gabon), le Ghana-Mali de demain (24 janvier 2013) sera sans doute un grand derby. Les observateurs voient surtout un match très tactique dans lequel chaque partie va essayer de tirer rapidement son épingle du jeu sans trop se découvrir.

Le sélectionneur des Aigles (photo Souleymane Diallo, depuis Port Elizabeth. )

Dans notre camp, c’est la grande sérénité. Les joueurs et l’encadrement technique sont conscients de l’enjeu de  cette second rencontre voire de la participation du Mali à cette 29e phase finale de la CAN. Ainsi, Seydoublen et ses coéquipiers sont déterminés à livrer un match sans complexe pour prendre les trois points de la qualification.

Les Ghanéens s’étant illustrés sur les balles arrêtées pendant les matches de préparation et face à la R.D.Congo, pour l’ouverture du groupe, il est possible que Salif Coulibaly du Djoliba fasse son entrée dans l’axe. Il faut aussi signaler que l’effectif va être sans doute étoffé par le retour de Samba Sow et Modibo Maïga qui étaient souffrants au moment du premier match. Ce sont là autant d’atouts de plus au milieu et dans l’animation offensive de notre Equipe nationale.

Même si les Aigles avaient dominé les Black Stars en match de classement de la CAN 2012 à Malabo (Guinée Equatoriale), ils savent que la partie ne sera pas du tout aisée à Port Elizabeth. Surtout que les Ghanéens sont aujourd’hui dos au mur après leur nul (2-2) contre les Léopards du Congo-Kinshasa. Si une défaite ou un nul n’élimine pas forcément le Ghana, ses chances de franchir le premier tour en seront très réduites.

On peut donc imaginer que les Black Stars vont jouer pour gagner et occuper la tête du groupe B avant les dernières rencontres. Ils sont dont obligés de jouer, d’attaquer, donc de se découvrir. Ce qui peut profiter aux Aigles du Mali qui savent aussi qu’un victoire leur assure la qualification pour la quart de finale.

Au niveau de la délégation officielle et des supporters venus du bercail et des pays voisins, l’espoir est de mise. Chacun espère une victoire des Aigles pour défitivement se mettre à l’abri avant le dernier match contre la R.D Congo, le 28 janvier à Durban.

Ici, à Port Elisabeth, nous espérons que l’ensemble des Maliens vont prier pour la victoire des Aigles au Nelson Mandela Bay-Stadium, et pour de nouveaux succès de notre armée et de ses alliés contre les bandits armés et les terroristes qui voulaient transformer cette nation pacifique en un no man’s land !

Moussa Bolly

C.C/MJS

Quelques photos des Aigles très confiants

Le capitaine des Aigles, Seydou blen très confiant (photo souleymane Diallo depuis Port Elizabeth)

 

Quelques éléments des Aigles à la pause au cours de l’entraînement ((photo souleymane Diallo depuis Port Elizabeth)
Samba Sow, l’un des espoirs du match contre le Ghana
PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. L’arbitre Ivoirien Noumandiez est bien pour la retraite. Il vient d’offrir un but aux Black stars comme s’il avait été corrompu contre les maliens. Simple remarque. Mais à regarder de très près, la CAF doit bien voir s’il n’y a pas d’anguille sus roche. Car pour un arbitre aussi expérimenté que lui, ce genre d’erreur ne peut être que volontaire. Beaucoup de fautes sifflées non justifiées contre les maliens. Il est temps qu’il parte dans le placard

  2. Bonnes chances aux aigles du Mali. Je suis tres heureux du retour de Samba Sow et de Modibo Maiga pour le match contre les Black Stars.

Comments are closed.