CAN 2015 : Les aigles dans le groupe de la mort

1

CAN 2015 : Les aigles dans le groupe de la mortComme prévu, le tirage au sort des poules de la CAN, Guinée Equatoriale 2015, s’est déroulé hier à Malabo. Les Aigles évolueront dans le groupe D en compagnie de la Côte d’Ivoire, du Cameroun et de la Guinée. Pour leur premier match, le capitaine Seydou Keïta et ses coéquipiers s’expliqueront avec les Lions indomptables du Cameroun, avant d’affronter les Eléphants de Côte d’Ivoire et de boucler la boucle de la phase initiale contre le Sily national de Guinée.

Si ce n’est pas le groupe le plus difficile de cette 30è CAN, force est d’admettre que les nôtres ont hérité de l’une des poules les plus relevées avec la présence notamment de deux poids lourds et anciens vainqueurs de la compétition, le Cameroun (4 titres) et la Côte d’Ivoire (1 sacre). La tâche des protégés du sélectionneur national s’annonce d’autant plus difficile que la Côte d’Ivoire fait partie des bêtes noires de notre pays et que le Cameroun est actuellement l’une des sélections les plus redoutées du continent. En tout cas, pour espérer déjouer les pronostics et s’extraire de ce groupe de la mort, les Aigles vont devoir batailler dur et surtout, montrer un visage meilleur à celui des éliminatoires. Le sélectionneur Henry Kasperczak qui était présent hier à la cérémonie du tirage au sort sait désormais ce qui l’attend en Guinée Equatoriale, lui qui ambitionne de faire mieux qu’en 2012 et 2013 où la sélection nationale avait terminé troisième de la CAN.

Pour les autres poules, la Guinée Equatoriale, hôte du tournoi est logée dans le groupe A où elle en découdra avec le Congo, le Gabon et le Burkina Faso. Le match d’ouverture mettra aux prises le Zalang national (surnom de  la sélection équato-guinéenne) et les Diables rouges du Congo. La poule B est composée de la Zambie, de la RD Congo, du Cap Vert et de la Tunisie, tandis que le Ghana, le Sénégal, l’Afrique du Sud et l’Algérie s’affronteront dans le groupe C.

La cérémonie du tirage au sort s’est déroulée en présence du président équato-guinéen, Théodoro Obiang N’Guema et du patron de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou qui a rendu un vibrant hommage à la Guinée Equatoriale pour avoir accepté d’organiser la CAN après la disqualification du Maroc. «La CAF n’oubliera jamais le geste de la Guinée Equatoriale», a assuré Issa Hayatou.

Dans notre édition de demain, nous reviendrons plus en détails sur la composition des quatre poules de la CAN et le calendrier complet de la phase finale qui se déroulera du 17 janvier au 8 février en Guinée Equatoriale.

S. B. TOUNKARA

PARTAGER

1 commentaire

  1. L’essor aussi ? C’est grave vos propos de surestimation des Ă©quipes adverses . Je suis dĂ©solĂ© de cette analyse . Si vous voulez nous prĂ©parer Ă  des dĂ©faites prochaines , mieux serait de rester Ă  la maison . Face au Mali actuel , la RCI n’est pas une grande Ă©quipe encore moins le Cameroun . Seule l’Ă©quipe de Lionel Messi est parfaite . Dans le giron du foot brouillon Africain , aucune Ă©quipe n’est plus forte que l’autre .

Comments are closed.