CAN 2015: une nouvelle finale pour la Côte d’Ivoire

4
CAN 2015: une nouvelle finale pour la Côte d’Ivoire
Gervinho célèbre son but face à la RDC avec ses coéquipiers. La Côte d’Ivoire est en finale de la CAN 2015 !
REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

La Côte d’Ivoire est arrivée avec une seule idée en tête : l’efficacité. Avec Yaya Touré, quadruple meilleur joueur africain, Gervinho, Bony ou encore Gradel, elle avait des arguments. Pour battre l’inattendue République Démocratique du Congo, il en fallait. Elle a donc misé sur le sur le onze de départ qui avait éliminé l’Algérie en quarts de finale. Pourquoi changer une équipe qui gagne ?

La RDC, qui est démarré cette édition 2015 sur la pointe des pieds avec trois nuls lors de la première phase, a parfaitement bien entamé cette demi-finale en se procurant la première occasion franche de la partie. Sur un centre venu de la droite, Jeremy Bokila profite d’une faute de marquage pour contrôler au second poteau, avant de frapper du gauche. Mais Sylvain Gbohouo, impeccable depuis le début de la compétition, sauve le ballon (6e).

Le missile de Yaya Touré

Les Léopards réussissent leur entrée dans cette demi-finale et font douter les Eléphants avant un missile de Yaya Touré. Sur une passe de Wilfried Bony, la frappe du quadruple meilleur joueur africain est imparable et la Côte d’Ivoire ouvre le score. Les quelques supporters ivoiriens présents dans le stade de Bata jubilent (20e). Mais pas très longtemps. A peine quelques minutes plus tard, une main d’Eric Bertand Bailly, à la lutte avec Dieumerci Mbokani dans la surface congolaise, provoque un penalty transformé par Mbokani en personne qui signe son troisième but dans la compétition (24e).

Cette égalisation ne perturbe cependant pas les Ivoiriens. Gervinho, de retour sur la pelouse depuis les quarts de finale après deux matchs de suspension, permet à ses coéquipiers de reprendre l’avantage juste avant la fin de la première période (41e) grâce à une nouvelle passe décisive de Wilfried Bony, double buteur face à l’Algérie, et omniprésent dans cette équipe. ….Lire la suite sur rfi.fr

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. La qualification assez aisée de la Côte d’Ivoire en finale prouve à suffisance que le Mali avait toute sa place dans cette CAN. Un grain de fébrilité et de malchance nous a empêché d’aller au bout, car ces Elephants n’étaien en rien supérieurs à nos Aigles. Je dirais même que le Mali est plus fort que cette Côte d’Ivoire, c’est vraiment dommage pour nous 👿 👿

  2. Felicitations et bravo aux Elephants de la C.I, vous le meritez. C’est cette fois ci pour la coupe ou jamais. Courage.

Comments are closed.