CAN-féminine : Les aigles dames prêtes pour défier le Ghana

0
0

Le Mali rencontre le Ghana dimanche pour le compte du premier tour de la CAN féminine, Malabo 2012. Dirigée par l’ancienne internationale, Alima Sall dite « Alice », la nouvelle sélection nationale est composée des Olympiques, à l’exception de Fatim Diarra (AS Mandé) et Awa Coulibaly (USFAS) qui ont été appelées en renfort.

Depuis le 4 janvier, les 23 joueuses retenues se trouvent à l’internat dans un hôtel de la capitale et le stage de préparation se passe bien selon le sélectionneur national. « Affronter une équipe comme le Ghana n’est pas facile, mais nous jouerons nos chances à fond. Notre objectif est de gagner cette première manche, à défaut, on fera tout pour ne pas encaisser de buts », annonce l’ancienne internationale qui a pris la direction de la sélection nationale après le fiasco de la dernière CAN en Afrique du Sud. Alice a déjà participé à sa première campagne internationale avec les Aigles Dames. C’était lors des éliminatoires des Jeux olympiques de Londres 2012 et la sélection nationale avait été éliminée par le Cameroun (4-0 au match aller à Youndé et 1-0 au retour au stade Ouezzin Coulibaly pour les Camerounaises).

Si la capitaine Aïssata Doumbia et ses coéquipières passent le cap des Ghanéennes, elles rencontreront le Cameroun au deuxième tour. Il faut rappeler que le Mali a déjà participé à six phases finales de la CAN, mais la sélection nationale n’a jamais réussi à passer le tour initial. Cette remarque vaut aussi pour le Ghana toujours présent en phases finales, mais qui n’a jamais réussi à remporter la couronne continentale. Il faut rappeler que 18 équipes sont en lice pour ce premier tour. Outre le Mali et le Ghana on peut citer la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Maroc, la Zambie, le Maroc, la Tunisie.

La plupart de ces pays se sont préparées minutieusement au cours des dernières semaines en disputant quelques rencontres préparatoires. La confrontation du Botswana et du Zimbabwe s’annonce chaude mais l’entraîneur zimbabwéen, Rosemary Mugadza, estime que son équipe a fait du bon travail « L’équipe est bien, dit-elle. Notre match contre les Sud-Aficaines nous a permis de poser l’équipe. A Lusaka, les Zambiennes semblent un peu rassurées après une période de doute pendant laquelle Enala Simbeye s’était mise à douter, en raison de la petite forme physique de ses joueuses et une grande timidité devant le but. Les derniers jours ont, semble-t-il, été ceux d’une amélioration sensible de quoi redonner un peu de confiance au groupe avant d’accueillir le Malawi.

Les Egyptiennes qui ont disputé plusieurs matches de préparation comptent plus particulièrement sur la forme de leur capitaine Haiam Abdel Hafiz pour annihiler les espoirs de l’équipe éthiopienne. Quatre équipes, demi-finalistes de la dernière édition en 2010 ont été exemptées du premier tour. Il s’agit du Nigeria, de la Guinée Equatoriale, du Cameroun et de l’Afrique du Sud. Le Sénégal est lui aussi qualifié directement pour le second tour après le forfait du Burundi.

Dimanche 15 janvier au stade Modibo Keïta

16h : Mali-Ghana

Arbitre : Ahoua Aya Irene (Côte d’Ivoire) assistée de ses compatriotes Désiré P. Krebe et Vlei Anais.

Commissaire : Traoré Zalikatou Diallo (Sénégal)

NB : L’entrée est gratuite

 

 Souleymane Bobo Tounkara

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.