CAN junior : Le compte à rebours est lancé pour les aiglons

0

CAN junior : Le compte à rebours est lancé pour les aiglonsLa sélection nationale livre deux rencontres amicales cette semaine contre la Côte d’Ivoire. Les deux confrontations se disputent mercredi et vendredi au stade du 26 Mars

La Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans (CAN-Junior) se déroulera du 8 au 22 mars 2015 au Sénégal. Qualifiés pour la compétition, les Aiglons ont déjà leur préparation pour la phase finale et livrent deux matches contre la Côte d’Ivoire mercredi et vendredi au stade du 26 Mars. Initialement prévus les 3 et 5 novembre, les deux matches amicaux ont été reportés à la demande de la partie ivoirienne qui est attendue aujourd’hui à Bamako. Ces deux rencontres amicales contre la sélection ivoirienne servent donc de préparation pour les Aiglons qui ont entamé leur mise au vert le 21 octobre au stade du 26 Mars. On s’en souvient, en avril dernier, les Aiglons avaient livré deux matches amicaux à Abidjan contre les mêmes Eléphanteaux. Lors de la première manche, les deux équipes s’étaient neutralisées (0-0) avant que les Ivoiriens ne l’emportent 2-0 lors de la 2è confrontation. Si la «manche aller» a permis aux Aiglons de préparer les éliminatoires, cette «manche retour» servira surtout de préparation pour la phase finale de la CAN prévue dans quelques mois au Sénégal voisin. Déjà, les protégés du sélectionneur national, Fanyeri Diarra affichent leur satisfaction concernant l’organisation de ces deux rencontres amicales qui seront des tests grandeur nature pour eux. «C’est une bonne idée, ce sera une bonne préparation pour nous, s’exclame le gardien Sory Ibrahim Traoré. Nous allons prendre notre revanche», promet l’international junior. Son coéquipier Djigui Diarra abonde dans le même sens. «Ces deux matches amicaux sont importants pour nous. C’est notre préparation pour la CAN, nous avons besoin de beaucoup de rencontres amicales. Nous sommes très contents à l’idée de jouer ces matches. Nous travaillons dans de bonnes conditions à l’internat. Aucune difficulté n’est à signaler», se réjouit-il. Le capitaine et défenseur central des Aiglons, Ichaka Diarra assure également que l’équipe se porte bien et annonce qu’ils feront tout pour gagner et renforcer la confiance au sein du groupe. «Mentalement et psychologiquement, on se porte bien. C’est le début de saison, on n’est pas encore à 100% sur le plan physique mais on a un peu récupéré après deux semaines d’entraînement. Ces deux rencontres marqueront le début de la préparation de l’équipe, il faut les gagner pour montrer qu’on a le potentiel suffisant pour prétendre à la couronne continentale», insistera le défenseur du Stade malien. «Nous avons beaucoup travaillé avec l’entraîneur, souligne de son côté l’ailier Djibril Diallo. S’il pait à Dieux on va gagner ces matches. Nous avons besoin de la coupe et nous devons afficher nos ambitions dès maintenant, martèle le jeune international. «Nous préparons ces rencontres avec les juniors ivoiriens depuis deux semaines. Je suis très content de l’atmosphère au sein du groupe, les joueurs s’entendent bien. On va tout faire pour gagner ce match et faire plaisir aux supporters. Le Mali a besoin de la coupe d’Afrique et c’est dès maintenant que la phase finale commence», renchérit son coéquipier Hamidou Traoré. Pour ce dernier, cette génération des Aiglons a tout pour plaire et il ne fait guère de doute qu’elle peut aller au bout, c’est-à-dire remporter le trophée. «S’il plait à Dieu nous allons remporter la coupe. Personnellement, je fais confiance au groupe et je fais également confiance au staff technique pour corriger les petites lacunes avant la phase finale», dit-il. Pour l’arrière latéral El Hadj Salim, il faut gagner les deux rencontres pour faire oublier l’échec de la manche aller. Mais prévient le joueur, «les rencontres Mali-Côte d’Ivoire ne sont jamais faciles et il faut être au top pour espérer damer le pion aux Ivoiriens. Dans nos confrontations avec la Côte d’Ivoire, ce sont eux qui gagnent souvent mais cette fois, notre ambition est de renverser cette tendance». Pour les deux rencontres, le sélectionneur Fanyeri Diarra a convoqué 23 joueurs locaux. Parmi les nouveaux éléments figurent l’attaquant du CSD, Mohamed N. Cissé, l’arrière gauche du Réal, Moussa Ballo et les gardiens des Onze Créateurs, Mohamed Sanogo et du COB, Mahamadou Seyba Lamine Diakité. Sans compter le milieu récupérateur du Djoliba Soumaïla Sidibé qui a rejoint le groupe samedi matin suite au forfait de Diadié Samassékou pour cause de blessure. Il convient de signaler que deux autres joueurs du groupe connaissent également un petit bobo : l’arrière droit Souleymane Coulibaly qui était au repos hier et Ba Koffi Ouattara incertain lui aussi. L. M. DIABY La Liste des 23 joueurs Gardien: Djigui Diarra (Stade malien), Sory Ibrahim Traoré (ASB), Mohamed Sanogo (Onze Créateurs), Mahamadou Seyba Lamine Diakité (COB). Défenseurs : Ichaka Diarra (Stade malien), Bakoffi Ouattara (Réal),Souleymane Coulibaly (Réal), Moussa Ballo (Réal), Aboubacar Doumbia (Réal),El Hadj Salim Bah (Réal), Mamadou Zerbo (Africa Foot), Hamidou Maiga (LCBA). Milieux: Soumaïla Sidibé (Djoliba), Souleymane Diarra (Réal), Djibril Diallo (Réal), Moussa Sissoko (AS Police), Hamidou Traoré (COB), Falaye Sacko (CSK), Moussa Bagayoko (Blacks stars), Mohamed Guilavogui (Yeleen olympique), Dieudonné Gbaklé (AS Bakaridjan). Attaquants : Souleymane Sissoko (Onze Créateurs) et Mohamed N. Cissé (CSD)

PARTAGER