Temps Forts >
Affaire Tomi et marche patriotique à Bamako :  Des diplomates Occidentaux dans le viseur du président IBK

Affaire Tomi et marche patriotique à Bamako : Des diplomates Occidentaux dans le viseur du président ... (4)

Après la signature de l’accord de paix le 15 mai : Un remaniement ministériel  pour très bientôt

Après la signature de l’accord de paix le 15 mai : Un remaniement ministériel pour très bientôt ... (3)

Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 27 mai 2015

Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 27 mai 2015 (5)

Un véhicule de campagne de l’URD caillassé au quartier mali

Un véhicule de campagne de l’URD caillassé au quartier mali ... (16)

il y a 3 années
 

CAN: la Guinée écrase le Botswana 6-1 et garde espoir

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

 FRANCEVILLE (Gabon) (AFP) – 19:23 – 28/01/12 – La Guinée, qui a écrasé (6-1) une équipe du Botswana réduite à 10 avant la mi-temps samedi à Franceville, a conservé ses chances de qualification dans le groupe D de la Coupe d’Afrique des nations, dont les leaders, Mali et Ghana, s’affrontent en soirée.

Battue 1-0 contre le cours du jeu par le Mali lors de son entrée dans la compétition, la Guinée a montré samedi contre un Botswana complètement dépassé qu’elle était prête à déjouer les pronostics dans un groupe qui semblait promis au Mali et au Ghana, qui comptent trois points.

Sadio Diallo par deux fois, Camara, Traoré, Bah et Soumah ont inscrits les buts du Sily national, qui affrontera mercredi le Ghana avec des chances de qualification quel que soit le résultat de Mali-Ghana.

Ce succès vient aussi récompenser une équipe qui avait déjà malmené le Mali et qui a encore affiché samedi beaucoup de qualités techniques et de vitesse.

Les Guinéens de Pascal Feindouno et du sélectionneur français Michel Dussuyer ont aussi profité de l’expulsion logique de Motsepe pour un tacle dangereux sur Pascal Feindouno juste avant la pause.

Avec ce score-fleuve, la Guinée égale le record de la victoire la plus large en phase finale de CAN (6-1 Côte d’Ivoire-Ethiopie, phase de groupes en 1970 et 5-0 Côte d’Ivoire-Guinée, quart de finale en 2008).

Le record aurait même du être battu puisqu’une frappe de Feindouno sur la barre a rebondi derrière la ligne de but, sans que l’arbitre valide le but.

AFP

 

L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.