CAN: le Ghana et le Mali en demi-finales

0
1

LIBREVILLE (Reuters) – André Ayew, bien aidé par une bourde du gardien adverse, a propulsé dimanche soir le Ghana en demi-finales de la Coupe d’Afrique des Nations en marquant dans la prolongation face à la Tunisie (2-1).

Plus tôt dans la journée, le Mali avait gagné sa place pour le dernier carré au détriment du Gabon (5-4 aux tirs aux buts, 1-1 après les prolongations).

Pour espérer décrocher une place en finale, le Ghana devra battre la Zambie mercredi à Bata, en Guinée-Equatoriale. La tâche s’annonce plus ardue pour le Mali, qui devra ferrailler avec la Côte d’Ivoire, grande favorite du tournoi, à Libreville.

Le Marseillais André Ayew a bénéficié d’un incroyable moment d’inattention du gardien tunisien Aymen Mathlouthi, qui a relâché la balle dans les pieds de l’attaquant à la 101e minute de jeu.

Les Black Stars, qui tentent de mettre fin à trente ans de disette dans la compétition, ont réalisé une entame de match tonitruante, couronnée par l’ouverture du score de John Mensah à la 10e minute.

Le Tunisien Saber Khlifa a égalisé juste avant la mi-temps (42e).

Dans les prolongations, son compatriote Aymen Abdennour s’est vu infliger un carton rouge (108e) après avoir assené un coup de coude à un adversaire, tandis qu’Issam Jemaa, auteur d’un geste plus proche du kung fu que du football, a échappé à la sanction de l’arbitre.

Face au Gabon, le Mali a dû attendre la séance de tirs au but pour valider son ticket.

Sous les yeux des 40.000 spectateurs réunis à Libreville, les locaux tenaient pourtant leur qualification jusqu’à la 84e minute de jeu, après l’ouverture du score d’Eric Mouloungui, servi par le Stéphanois Pierre-Emerick Aubameyang (55e).

Mais le but du Bordelais Cheick Diabaté, entré en jeu dix minutes plus tôt, a rebattu les cartes en toute fin de match, obligeant les Gabonais à jouer les prolongations.

Le penalty décisif de Seydou Keita, après un échec de Pierre-Emerick Aubameyang, a finalement propulsé le Mali dans le dernier carré.

“Ce n’était pas facile mais nous avons atteint les demi-finales. On n’a pas joué comme Barcelone ou le Brésil, mais nous avons fait avec nos moyens”, a commenté le héros malien, qui évolue au Barça.

REUTERS – Mark Gleeson et Martyn Herman; Simon Carraud pour le service français – 06-02-2012 à 03h03

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.